elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

Longue vie au franquisme : le Colonel Antonio TEJERO convoqué en urgence au Palais Bourbon

le . Publié dans fil_des_jours

djihad250Je relève ici pour information un court article de la LETTRE d'INFORMATION quotidienne de VALEURS ACTUELLES, sur le débat de l'Assemblée Nationale au-cours de laquelle le Premier Ministre a fait souffler un vent d’hystérie et de violence gratuite et déplacée, prenant à partie personnellement des élus qui osaient mettre en cause sa gestion de la crise, perdant ses nerfs pour adopter le seul visage qui lui sied, celui de l'indignité, du mépris et de la haine d'autrui :

ndlr : Je rappelle que Laurent Wauquiez, que Manuel Valls va prendre à partie personnellement avec un rictus de haine dans une de ses crises de rage incontrôlables, mains tremblantes (tellement inquiétante pour un partisan franquiste de la méthode forte et autoritaire), est certainement le plus brillant intellectuellement au sein de la jeune génération politique française. Agé de 41 ans, il fut Maire et Député du Puy-en-Velay, avant d'être élu Président de la Région Rhônes-Alpes reprise aux socialistes.
Sur un plan personnel, et bien qu'il se défende d'en faire jamais état, son parcours intellectuel est plus brillant que celui de VGE et Alain JUPPE réunis : agrégé d'histoire, il est Major de sa promotion de l'Ecole Normale Superieure de St Cloud (comme Bergson et devant  Jaurès !), puis major de la Promotion Nelson Mandela de l'ENA.
Manuel Valls quant à lui, que ses parents avaient voulu de nationalité espagnole, n'a choisi la nationalité française qu'en 1982 pour raisons de carriérisme politique ; en 1984, il a péniblement obtenu une licence d'histoire ! Malgré la médiocrité de son cursus il reste à votre disposition pour vous donner des leçons de morale et de dignité dans tous les domaines qui pourraient vous intéresser, et notamment le patriotisme et le respect des valeurs de notre pays dont il est l'unique dépositaire !

Dans son discours prononcé hier soir à l’Assemblée nationale pour la prolongation de l’état d’urgence, Manuel Valls a dû faire face à la colère de nombreux députés. Après avoir été longuement hué à Nice après la minute de silence, le premier ministre a été vivement critiqué par certains élus.
« Vous n’avez toujours pas compris […] Nous ne sommes pas là pour vous dire de raisonner à droit constant mais pour vous dire de prendre les mesures qui permettent de s’adapter. La vraie différence entre vous et nous c’est que vous, vous invoquez les libertés personnelles des terroristes et nous, nous disons qu’il n’y a pas de liberté pour les ennemis de la République », a ainsi dénoncé Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
« Qu’avez-vous fait de l’état d’urgence ? Rien. Vous en avez fait, comme toujours, des confettis de paroles, du parfum de bonne conscience. Vous n’en avez rien fait parce que vous êtes des incapables d’État, s’est également emporté Gilbert Collard, député FN. Et aujourd’hui vous demandez qu’on vous confie de nouveau un état d’urgence. Mais qu’allez-vous en faire ? Vous avez peur de tout, vous avez peur des mots. Si l’état d’urgence avait été appliqué, l’assassin de Nice n’aurait pas été là. Et je vous le dis, que ça vous plaise ou non : ces morts vous regardent et vous aurez des comptes à leur rendre ! Bande d’incapables ! »

Et maintenant, quoi d'autre ? peut-être un Colonel Antonio TEJERO pour mater l'Assemblée, comme il l'avait fait pour les CORTES en 1981 ; en tout cas, l'intervention de Gilbert COLLARD, résume parfaitement l'opinion d'une grande partie de l'opinion publique sur les mensonges du gouvernement dans cette épouvantable affaire.

 

Sens de l’Etat socialiste : résignation, défaitisme, lâcheté, soumission et impuissance !

le . Publié dans fil_des_jours

resignationLe 15 juillet au soir, sur son ton habituel métallique cassant de petit robot sans âme, obéissant et servile, Bernard CAZENEUVE est venu expliquer au Journal de 20H de TF1, que toutes les mesures de sécurité avaient été prises à NICE et anticipées par le gouvernement, qu'il était totalement impossible d'aller plus avant dans la représsion, et que l'on devait donc s'attendre à de nouveaux attentats islamistes dans les mois à venir, inévitables bien entendu car la France est un état de droit qui se refuse à employer des méthodes condamnées par le communautarisme socialo - bobo - écolo - gay - franc-maçon - bien pensant,  à l'abri dans son quartier du Marais. 

Le plus réaliste en l'état, affirmait-il,  serait donc de réserver à l'avance  des concessions dans les cimetières municipaux, afin de faire face par anticipation aux assassinats programmés dont seront victimes nos parents et nos enfants.; car, si les favorites présidentielles bénéficient en permanence d'un service de sept officiers de sécurité détachés à temps plein par le Ministère de l'Intérieur,  (auprès de Julie Gayet par exemple pour assurer sa protection au double titre de maîtresse présidentielle et de représentante des intermittents du spectacle auprès du Chef de l'Etat, tout comme d'ailleurs  l'icône des pédérastes-pédophiles que le Chef de l'Etat a décoré dans les salons de l'Elysée de la Grand Croix de la Légion d'Honneur pour le remercier du financement du Parti Socialiste et des services rendus à la cause GAY), cela ne pouvait assurément être le cas pour tous les "sans dents" et autres "sous-chien galeux" ; mais pour qui se prennent ces gens-là, d'autant plus que le coiffeur-teinturier du chef de l'état  et sa maquilleuse, avec leur salaire net mensuel de 10.000€ coûtent déjà assez cher aux contribuables.
Entre son coiffeur-teinturier, sa maquilleuse et la vie d'enfants de "sans dents" de deux ans, le chef de l'état a bien été obligé d'opter pour ce qui est le plus utile à la perfection de sa présentation ! Les enfants de deux ans ont beaucoup de mal à maîtriser les teintures !
Sur son siège au fond du studio, Georges FENECH, Député LR, Président de la Commission parlementaire d'enquête sur les attentats de CHARLIE HEBDO et  LE BATACLAN, assistait silencieux et impuissant à saisissant aveu d'impuissance, où la présentatrice du JT, Audrey CRESPO -MARA bienveillante (Mme Thierry ARISSON à la ville) servait la soupe au méritant Ministre de l'Intérieur.
George FENECH est un homme d'un intégrité et d'une honnêteté intellectuelle reconnues, non partisan, particulièrement calme et courtois, l'un de ces rares hommes politiques français (avec le socialiste Didier MIGAULT) qui font l'unanimité car ils placent le sens et l'intérêt de l'Etat et du bien public bien avant leurs propres intérêts carriéristes ou financiers (l'exact opposé de Jean-Christophe CAMBADELIS, Harlem DESIR, Julien DRAY ou Jean-Marie LE GUEN, dits "Les quatre cavaliers de l'apocalypse" car après leur passage les caisses sont vides et leurs poches bien remplies !). Désigné en fonction de ses qualités et de son expérience d'ancien magistrat pour présider cette Commission, à la fois par la majorité de gauche et la minorité de droite, cette commission a fait pendant cinq mois un travail de fond remarquable, se déplaçant sur les lieux des attentats, les reconstituant dans le détail,  auditionnant  les intervenants les responsables, pour recevoir leurs témoignages et leurs remarques.
La commission a rendu la semaine dernière un rapport de 296 pages dont on peut prendre connaissance sur le site de l'Assemblée Nationale : tome 1  tome 2
concluant son enquête par quarante propositions de bon sens, recommandant une simplification opérationnelle dans l'organisation des services, mais surtout la fin de l'étanchéïté dans la circulation du renseignement entre services engagés dans le même combat mais rivaux au point de ne pas partager l'information. Ces propositions ont évidemment fait l'objet du plus parfait dédain de la part du Chef de l'Etat et de son Premier Ministre autoritaire, qui n'ont même pas reçu les membres de cette commission.
Mais le clou de ce journal fut quand même l'intervention de la Journaliste, qui s'apercevant à la fin de l'émission qu'elle n'avait pas donné la parole à Georges Fenech, se crut autorisée à reprendre l'argumentaire du Ministre de l'Intérieur (selon lequel tout avait été fait dans la lutte contre le terrorisme, les français n'ayant plus qu'à se mettre à genoux, tête baissée, en attendant patiemment que les djihadistes veuillent bien les égorger !) et posa au Député la question qui tue : "Puisque tout a déjà été fait, qu'auriez-vous fait de plus ?"
Georges FENECH, malgré son calme, sa sérénité et sa courtoisie eut beaucoup de mal à s'en relever : lui qui pendant cinq mois vient d'abattre un travail colossal, rédiger un rapport de près de 296 pages et formuler quarante propositions très réalistes balayées d'un revers de main par l'exécutif, qu'aurait-il fait de plus ?

 

Incohérence, lâcheté, affolement et panique érigés en principe de gouvernement

le . Publié dans fil_des_jours

crazy250

"Ça va mieux 1er", aussi fier qu'un paon faisant la roue devant son harem de favorites, ou triomphant à l'instar de la dinde faisandée graciée par le Président des Etats-Unis avant la fête de "Thanksgiving" annonçait lors d'une énième et interminable intervention télévisée du 14 juillet 2016 à 13:25 qu'il mettait fin à l'Etat d'Urgence le 26 juillet et que ce régime d'exception n'avait nul besoin d'être renouvelé puisque le gouvernement avait fait voter des lois beaucoup plus efficaces dans la lutte contre le "djihadisme", ne présentant pas un caractère dérogatoire au droit commun.
Douze heures plus tard, sur ton martial et à grand coup de menton, il affirmait qu'il allait faire voter une prolongation de cet état d'urgence ! Difficile de comprendre : soit les nouvelles dispositions légales mises en place par le gouvernement présentent un caractère d'efficacité tel qu'elles rendent abscons et inutiles un état d'urgence (qui n'a jamais été appliqué d'ailleurs), comme l'affirmait le clown à 13:25 ; soit ce n'est pas le cas puisqu'il doit revenir sur sa décision douze heures plus tard après un attentat commis sous le régime de l'état d'urgence, totalement inutile à NICE bien sûr !
Qui a menti ? Devinez ! En tout cas, la commission d'enquête parlementaire, qui s'est penchée pendant cinq mois sur les dysfonctionnements constatés lors des attentats de CHARLIE HEBDO puis du BATACLAN et a rendu un rapport avec 40 propositions pour améliorer l'efficacité des services, a son avis que je mettrai en ligne bientôt.

En parallèle, je relève que  des journaux scientifiques, connus pour le sérieux de leurs informations et le recoupement de leurs sources, annoncent aujourd'hui "qu'un homme vit normalement avec seulement 10% de son cerveau"
Je comprends maintenant certains comportements erratiques et délirants parmi nos dirigeants ! Mais être élu Président de la République avec seulement 10% de son cerveau fonctionnel, il faut le faire ! Combien de mensonges et de dissimulations pour en arriver là ! Après, les résultats ???  Prétendre qu'il vit très bien comme cela, c'est beaucoup s'avancer me semble-t-il ! Lui, son coiffeur-teinturier et sa maquilleuse , je n'en doute pas ; mais le pays peut-il en dire autant ?


En tout cas, 84 personnes, dont 10 enfants âgés de 2 à 12 ans, sont morts déchiquetés à NICE sous les roues d'un camion par la faute de ce tragique irresponsable que les français, abusés par ses mensonges permanents et les manipulations mentales qui lui servent de programme politique,  ont choisi comme Président !

Actes abjects d'un charognard parasite nécrophage

le . Publié dans fil_des_jours

buzard

Commémorer les grandes dates mémorielles de l'histoire française n'est nullement en socialie une occasion de rendre hommage à nos ancêtres glorieux qui ont sacrifié leur vie pour nous permettre de vivre libres et en république ! Non, elles sont l'occasion de mettre somptueusement en scène devant les chaînes de télévision qui retransmettent "l’événement" le grand chef de guerre que le pays abusé par ses mensonges s'est donné en 2012, d'en dresser le panégyrique débordant d'excès salivaire  et de vaseline ou autre lubrifiant, afin d'en louer sans limite ses échecs tragiques pour mieux le vendre aux électeurs et lui permettre de récupérer quelques voix pour les prochaines élections présidentielles.

En début d'année, il sortit de leur douleur terrible et de leur recueillement les familles des victimes de l'accident de Puysseguin, qui n'avaient rien demandé,  afin d'exhiber l'immensité de sa commisération laïque et franc-maçonne envers les petites-gens, ceux qu'il nomme avec mépris les "sans dents" et les "sous-chiens galeux", braves gens tellement naïfs et bien disposés qu'ils se laissent manipuler par ces grotesques et ridicules manœuvres ; et que dire de la "célébration" socialiste des attentats en 2015 de CHARLIE HEBDO puis du BATACLAN qui permirent au clown maléfique de gagner d'un coup 20 points dans les sondages de popularité.

Les célébrations mémorielles de la RAFLE du VEL d'HIV, de l'abolition de l'esclavage en la présence de l'indépendantiste guyanaise qui refuse de chanter La Marseillaise, du Métro Charonne, de la Gay-Pride, du "Mariage pour Tous" sont devenues pour les milieux bien-pensants et le clown BOZZO un des moyens les plus usuels et pratiques de rassembler et mobiliser leurs ouailles FEMENS, ACT'UP, NUIT DEBOUT, CFDT, associations LGBT de lobby Pierre Bergé,  ZADISTES, Antifas, contre leurs "ennemis" habituels que sont les "racistes, antisémites, islamophobes, anti-immigrés, homophobes, fascistes, antinationalistes, patriotes, beaufs, cégétistes, FO, bonnets rouge breton et tous les ennemis de la République Socialiste franc-maçonne.

La célébration du centenaire de la bataille de Verdun avait été minutieusement préparée pour vendre le produit HOLLANDE, bien en peine après l'échec de sa révision constitutionnelle et sa Loi El'Khomry ; mise en scène par le service de communication et manipulation mentale de l'Elysée  autour de la glorification du quinquennat, elle avait sombré dans le fiasco le plus total et en terrible échec personnel pour "Tout va mieux 1er" : imposer un rapeur inconnu, mais musulman et francophobe,  pour rappeler le courage des "poilus" sacrifiés sur le champ de bataille,  en écartant le "Gotingen" de Barbara pour célébrer la réconciliation franco-allemande, voire le "Verdun" de Sardou pour dire à quel niveau d'inculture l'enseignement de l'histoire par Najat Valaud-Belkacem a fait sombrer l'éducation nationale (mais les parents pourront choisir l'enseignement de l'arabe pour leurs enfants dès le cour préparatoire). Sa volonté grotesque et humiliante de faire courir sur les tombes des victimes des milliers d'enfants interprétant le J'IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES du grand poète pacifiste français Boris Vian), ces initiatives dignes d'un Jack Lang (n'oublions que son gendre dirige le service de manipulation mentale élyséenne)  n'avaient pas été appréciées dans la population même si elles avaient permis de faire travailler quelques intermittents du spectacle plutôt que des artistes non subventionnés.

En conséquence, voire en représailles, le service de communication élyséen fit d'abord courir l'information que le Président français boudait et n'assisterait pas à la célébration de la bataille de la Somme par les britanniques : après tout, si cette bataille fit 1 060 000 victimes (tués et blessés) sur le champ de bataille, l'armée française ne perdit que 66.688 hommes tués ou disparus, les britanniques 206.282 et les allemands 170.100. Bien peu de choses pour notre "Chef de Guerre" comparé aux 378.000 victimes françaises (62.000 tués, 101.000 disparus et 215.000 blessés --souvent invalides -) et 337.000 victimes allemandes.

En sus, l'absence en raison de son grand-âge de la souveraine britannique aurait terni le prestige international de Sa présence présidentielle clownesque !. En sus, les britanniques refusaient la présence du rappeur musulman BLACK M, comme BOZZO l'avait proposé, et voulaient une cérémonie du souvenir digne et recueillie, sans lâcher d'enfants pour piétiner les tombes ! Mais, après tout, comme il n'est ni à un reniement ni un mensonge près, convaincu par le service de manipulation, il changea d'avis ! On ne sait jamais, une voix c'est une voix ! Et le voici, triomphant et bouffi d'orgueil et de suffisance, entouré de la famille royale britannique, arpentant les champs de bataille de la Somme ! N'a-t-il pas fière allure avec à la boutonnière une fleur de coquelicot et un bouquet de myosotis (discrète allusion à son soutien permanent à la cause LGBT ; et un placard rappelant toutes les médailles militaires françaises dont il n'est pas titulaire, le grand cordon de la Légion d'Honneur dont sont décorés désormais tous ses amis pédophiles et financiers ; au revers de la veste, les symboles francs-maçons et homosexuels qui constituent les deux thèmes les plus chers à son cœur,  les plus grandes réussites de son quinquennat ; et enfin, il portait sur la tête fièrement la coiffe caractéristique des chevaliers de la Jarretière, et sur le côté leur fière devise : "HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE !", puisque son prédécesseur FRANCOIS 1er en avait été honoré par HENRI VIII. Enfin, à titre de Chevalier de l'Ordre du Bain, il avait demandé à Florent Manaudou de lui prêter un caleçon de bain de compétition. Qu'on le veuille ou non, cet homme sait vivre !

Mais le clou de la cérémonie, puisque les souverains britanniques avaient demandé à ce qu'elle se limite à la lecture de textes de grands auteurs ayant participé aux combats, fut la déclamation par le Clown BOZZO d'un texte qu'il avait lui-même composé, avec l'aide de son coiffeur exclusif, en l'honneur des combattants : O Déesse de la Dé-Raison pour francs-maçons schismatiques du Grand Orient de France, toi qui accorda ta bénédiction miséricordieuse à Robespierre, (qui pourtant coupa la tête du Roi de France et celle de Danton !), sache combien je suis prêt à tous les mensonges, les reniements, les vilenies et toutes les trahisons pour être réélu en mai 2017. Sainte Patronne pour francs-maçons hérétiques, comme CLOVIS ou HENRI IV (et BAYROU !) lorsqu'ils abjurèrent leur foi, leurs valeurs et leurs croyances pour gagner le pouvoir suprême, je suis prêt à recevoir le baptême des mains du Pape (Paris la gay vaut bien une Messe !) ou  le sacrement du mariage chrétien, avec mon compagnon financier pédéraste Pierre Bergé, des saintes mains du Cardinal Barbarin à Notre-Dame de Paris, voire à Notre-Dame des Landes (mais c'est moins prestigieux) !!! O Déesse de Dé-Raison, écoute et exauce ma prière ; pour garder mon pouvoir, je suis prêt à tout, toutes les compromissions, toutes les humiliations : regarde, Déesse de Dé-Raison, après le BREXIT et avoir proclamé que je n'honorerai pas de ma présence la cérémonie du souvenir aux combattants britanniques de la Bataille de la Somme puisque ma cousine Elisabeth II ne serait pas présente, j'ai encore renié mes engagements et suis venu cirer les pompes des illustres descendants de la famille royale britannique en me ridiculisant avec mon coquelicot et mon bleuet (il s'agirait d'après les spécialistes d'un bouquet de Myosotis, symbole des homosexuels !) à la boutonnière ! Le 15 août prochain, je serai à Lourdes pour célébrer Notre-Dame au milieu des Évêques français ! Ils m'ont assuré que l'Esprit Saint sous forme d'une colombe blanche descendrait du ciel déposer une fiente sur le sommet de mon crâne teint, pendant que les fidèles, après m'avoir ligoté sur le bûcher des vaniteux et avoir enflammé le brasier,  entonneront le "vade retro, Satanas".

 

Eloge de l'incompétence et de la mollesse

le . Publié dans fil_des_jours

mollesse eloge

En ce premier mai 2016, un an avant les prochaines présidentielles, constatons que la machine élyséenne à décérébrer par le mensonge permanent, la manipulation mentale, le tripatouillage des chiffres, l'arrosage méprisant, insolent et irresponsable des "sans dents" et autres "sous chiens", pour acheter leurs voix, avec de l'argent emprunté sur les marchés internationaux, que nos enfants et petits-enfants devront rembourser et traîner comme le rocher de Sisyphe pendant des décennies,  est déjà lancée à fond !

Puisque le "Boléro" de Ravel est désormais entré dans le domaine public, les médias ne cessent de vous le répéter sur son rythme hypnotique :  "tout va bien", "tout va bien", "tout va bien" ; " BOZZO sera reélu !".

Bien sûr que la priorité nationale est la reélection du "Clown" au mépris des intérêts du pays et de son redressement : les fidèles "trotkistes-lambertistes"sont à leur place, les communautarismes LGBT et franc-maçons dûment chapitrés et en ordre de bataille, les cloches de Manuel Valls prêtes à faire retentir le tocsin, l'ultra-gauche violente en charge du recentrage présidentiel protégée et encouragée !

Allons camarades, encore un petit effort : la mise en examen de Nicolas Sarkozy ! et peut-être,  cerise sur le gâteau, un attentat providentiel bien ciblé ! Et là, dans le meilleur des mondes mafieux, tout serait définitivement scellé et l'idéal démocratique républicain à tout jamais assassiné.

"Tout va mieux, tout va mieux, tout va mieux"

48th-anniversary-of-first-tv-broadcasting-of-les-shadoks-6231897669632000-5669283816275968-ror

Gay Games Paris 2018

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios