elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

Les bons mots de Jean-Luc ... !

le . Publié dans fil_des_jours

MELENCHONLe 14.12, Jean-Luc MELENCHON apporte sur son blog son soutien à Catherine AUTAIN, accusée à tort d'avoir invité Tariq RAMADAN à un rassemblement militant initié par la LDH. Outre l'habituelle recherche du sensationnalisme par la Presse que révélait l'affaire, il blâme l'attitude méprisable du communautarisme judéo-maçonnique qui dirige le PS, notamment Julien DRAY, figure majeure du camp du bien, de l'amour du prochain, de la bien-pensance désintéressée, de l'honnêteté intellectuelle et de la probité, comme indiqué dans Wikipedia, par un des cofondateurs de SOS RACISME qui a travaillé à ses côtés :

« À SOS, nous avons découvert, non sans surprise, sa passion pour les lunettes, les montres, les stylos, les cartables et les scooters. C’est un véritable maniaque », écrit Serge Malik, l’un des fondateurs du mouvement, dans son livre, Histoire secrète de SOS Racisme.

D'autant plus, lorsque tout cela est payé avec une carte American Express, modèle VIP Titane, offerte par un syndicat lycéen dont le Secrétaire Général est aujourd'hui Premier Adjoint de la Mairie de Paris, "protégé" de Bertrand Delanoé, et figure charismatique du mouvement "gay". Mais comme il est socialiste et appartient au camp des "bons", des "gentils" qui combattent la "haine", cela ne lui vaudra du Parquet qu'un simple rappel à la loi, alternative aux poursuites, malgré que les infractions aient été constituées.

Jean-Luc MELENCHON écrit à propos de cette affaire :

Que des journalistes relaient « l’information » sans la vérifier est dans la norme moyenne du manque de sérieux et d’absence de scrupule déontologique de ce milieu désormais le plus souvent voué pour l’essentiel au sensationnalisme le plus vulgaire. Surtout sur ce sujet. Mais que les Dray, Aziza et autres mercenaires de ce pelage sortent du bois pour montrer les crocs est bien révélateur de la décadence communautariste du PS. En accusant à tort et à travers tout le monde, et à tout propos, d’antisémitisme ou d’accointance plus ou moins discutables, ils font tant de mal à la vérité que, le moment venu, plus personne ne la croit plus. C’est l’histoire bien connu de ceux qui crient au loup tant et plus jusqu’au point où nul ne s’alarme plus quand il s’y trouve pour de bon. A force d’avoir abusé de l’accusation d’antisémitisme plus personne n’y attache d’importance. Ce n’est pas malin ! Ayant été plus souvent qu’à mon tour chargé de cette façon absurde je me fais un devoir de rappeler que la justice a condamné déjà deux de mes imprécateurs de l’UMP, pour m’avoir injurié et calomnié de cette façon. Avis aux amateurs ! Et je me sens tenu de réagir aux côtés de Clémentine Autain. Elle est une des porte-paroles de notre mouvement. L’attaquer de cette façon nous vise tous. L’imaginer en accointance avec Tariq Ramadan et ses thèses est grotesque. Ceux qui s’y sont risqués le savent parfaitement bien. Ils savent qu’ils mentent et manipulent. C’est donc de propos délibérés qu’ils agissent pour salir une de nos porte-parole et envenimer les divisions à gauche. L’intention est claire : disqualifier l’autre gauche, faciliter d’autres accointances, légitimer d’autres allégeance. Que notre mépris les accompagne ! Honte aux communautaristes, quels qu’ils soient ! Clémentine Autain pas plus qu’aucun d’entre nous n’avons de leçon à recevoir de tels accusateurs !

 

"Paris est une fête !"

le . Publié dans fil_des_jours

defile champs elysees artworkLe "Père de la Nation", le "Général en chef impitoyable", "la Bougie Verte" sauveur de la planète, le grand vainqueur des élections régionales qui a battu Marine Le Pen et occis Sarkozy, trahi par des membres éminents de son parti qui roulent pour leurs intérêts personnels aux dépens de ceux du pays, défile sur les Champs-Elysées dans son costume de Sauveur. Il exhibe fièrement en trophée les têtes réduites par les Jivaros de Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy, ses adversaires vaincus !

A l'issue de la séquence des attentats "jihadistes" qui ont ont endeuillé le pays en 2015 par la perte de 200 vies innocentes et 350 blessés, que BOZZO n'a rien fait pour éviter puisque ces assassinats sans importance de "sans dents" et autres "sous chiens" entraînent aussitôt un accroissement important de sa cote de popularité (22% en l'occurence !) au titre de "Père de la Nation" et de "Chef de guerre impitoyable" (et le placent désormais au même niveau qu'ERDOGAN dans l'échelle des tyrans sanguinaires prêts à tous les crimes et toutes les compromissions pour remporter des élections), par l'action automatique dans l'électorat du "réflexe pavlovien de légitimité" (certains parlent même de "syndrome de Stockholm"), minutieusement entretenue par la cellule de propagande et de manipulation mentale de l'Elysée, largement relayé par la Presse et les médias audiovisuels subventionnés par le Ministère de la Culture.
Après avoir placé le pays sous un régime de lois d'exception qui permettent à l'administration de faire n'importe quoi sans le moindre contrôle démocratique, et déployé l'armée dans les rues de nos cités (ce qui n'empêche nullement le braquage d'une bijouterie située face à l'Elysée ni le bouclage de la Place de l'Arc-de-Triomphe par 80 écologistes de GreenPeace qui ont pris le temps de la repeindre en jaune en période d'Etat d'Urgence ! )


Après son accession au statut de "Héros éternel et Sauveur de l'Humanité" puisqu'il et parvenu, à l'issue de la COP 21, par sa volonté inébranlable à sauver la planète Terre de l'extinction de toutes les espèces vivantes sous le surnom de "Bougie Verte" (Green Lantern des Héros Marvell chez les anglo-saxons !)
Car avec BOZZO le bienveillant, le BIEN et la BIENPENSANCE d'ETAT remportent toujours la victoire sur le MAL et la HAINE qu'incarnent ses opposants : Il a su triompher du fascisme, de la tyrannie, de la peste brune, de la guerre civile, du racisme, de l'homophobie, de l'antisémitisme, de l'islamophobie, du sexisme, à la fois du nationalisme et du patriotisme, de Valérie Trierweiller dans sa vie privéede Marine Le Pen et Nicolas Sakozy lors d'élections triomphales aux régionales, avec l'aide de Gaspard Gantzer (chef de la cellule de propagande et de manipulation mentale de l'Elysée) et du petit sonneur de tocsin d'Evry, Caudilleto judéo (par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même !) - maçonnique (initié à la maçonnerie lui-même, cellule NI DIEU NI MAITRE, son meilleur copain d'enfance est Alain BAUER, grand-maître du Grand-Orient de France et parrain et de son fils aîné), en faisant imploser LES REPUBLICAINS avec l'actif concours d'Alain Juppé, Xavier Bertrand, Nathalie Koziusko-Morizet (ah, sa séance de minaudage et de remerciements appuyés à Jean Marie LE GUEN restera un grand moment de ridicule et de honte !), Rafarin, Riester l(LGBT), Estrosi, Benoist Apparu, etc et ainsi s'ouvrir une voie royale vers le second tour des présidentielles puisque SARKOZY ne pourra se présenter en raison d'une condamnation décrétée par le Syndicat de la Magistrature pour une raison ou une autre,
Retournement inespéré et miraculeux à l'issue duquel il s'est autorisé à descendre une nouvelle fois les Champs-Elysées dans son véhicule de commandement de "Général en Chef impitoyable", dans sa panoplie de "bougie verte" sauveur de la planète, portant comme trophées de sa victoire sur le "chapeau chinois" prêté par la Légion Etrangère les têtes réduites de Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy, préparées par son ami "Raoni Metuktire" au coeur de la jungle guyanaise avec sa gouvernante Christiane Taubira, descendante d'esclaves, lointaine héritière de l'ethnie Jivaro

 

Le moment est venu ...

le . Publié dans fil_des_jours

De_Villiers

En ces heures si sombres où jamais la manipulation mentale des masses par la presse et les médias audiovisuels, (pour faire oublier la responsabilité accablante des politiques amis au pouvoir dans des drames nationaux où 200 victimes innocentes ont perdu la vie), en utilisant massivement des moyens tellement indignes (tels les messages subliminaux massivement injectés lors de la retransmission de la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre) que l'emploi en est interdit dans les milieux publicitaires, la trahison et le dévoiement des principes républicains par les Justice civile et administrative n'avaient atteint de telles proportions et un tel sectarisme pour conserver à une coterie de voyous le pouvoir à l'importe quel prix, un livre intéressant écrit par un ancien professionnel de la politique qui l'a quittée dégoûté des outrages et des humiliations que ces milieux dévoyés faisaient subir à ce pauvre pays !

 J ai été un homme politique. Je ne le suis plus. Ma parole est libre. Je suis entré en politique par effraction. Et j en suis sorti avec le dégoût.
Le désastre ne peut plus être maquillé. Partout monte, chez les Français, le sentiment de dépossession. Nous sommes entrés dans le temps où l imposture n a plus ni ressource ni réserve. La classe politique va connaître le chaos. Il n y a plus ni précaution à prendre ni personne à ménager. Il faut que les Français sachent. En conscience, j ai jugé que le moment était venu de dire ce que j ai vu.

 

Car ce sont sur les charniers de cadavres innocents que les vautours font croître leurs plus beaux sondages

le . Publié dans fil_des_jours

Bozzo Capitolin en majesté sur l'OlympeBozzo Capitolin en majesté sur l'Olympe après publication du sondage

Chroniques merveilleuses du bombardier errant ! 

Sur son "blog", MELENCHON désigne désormais BOZZO sous le nom de "bombardier errant" !

Mais parallèlement les sondages commandités par les médias gouvernementaux subventionnés par le budget public nous informent qu'en une semaine BOZZO a gagné 10 points de sympathie , comme après les attentats de CHARLIE HEBDO !

Car voilà le travail et le résultat miraculeux d'une diplomatie subtile, toute de revirements, de coups de menton ridicules, et de soumission à la politique américaine? : bravo l'artiste  !  "Sans dents" et "sous chiens" sont toujours aussi naïfs, et aisément manipulables ! Comment le clown national ne les mépriserait-il pas ? Car, comme nous l'explique ce matin Emmanuel Macron, banquier chez Rothschild, devenu Ministre de l'Economie, si la politique gouvernementale fut parfaitement lisible, cristaline et constante pour les spécialistes dans son opposition à Bachar-el-Assad et par conséquence son soutien à DAESH, soutenu et financé par nos amis saoudiens et qataris, la société française a "une part de responsabilité" dans le "terreau" sur lequel le djihadisme a pu prospérer ! 

Et oui, s’ils ne le savaient pas encore, les victimes sacrifiées sont aussi les responsables de leur malheur ! Jean RACINE n’aurait su mieux écrire pareille dramaturgie, lui qui déjà avertissait : “Cet ennemi barbare, injuste, sanguinaire, Songez, quoi qu’il ait fait, songez qu’il est mon père” ! . Même l’indigne Christiane TAUBIRA est dans l’obligation d’applaudir de tels propos qui justifient toute sa politique : les assassins sont les victimes de la société, car leurs victimes - même bienpensantes - sont d’abord leurs bourreaux !

En conséquence, deux cent innocents sacrifiés en 2015 effacent d'un seul coup par leur sang versé des années d'errance et de revirements diplomatiques, de fautes stratégiques ! Le clown qui a précipité le pays dans cette situation épouvantable (rappelez-vous,  en août 2013, il voulait bombarder les forces loyalistes de Bachar El-Assad pour ouvrir à DAESH, qui ne constituait pas pour lui un danger, les portes de DAMAS et se heurta dans sa folie à l'humiliant veto des Etats-Unis et de la Russie? !!! ; tout comme quelques mois plus tard, lors de la constitution de la grande coalition occidentale contre DAESH, il faisait informer le Parlement que la France ne frapperait pas la Syrie au nom de son opposition à Bachar identifié comme notre ennemi prioritaire dans la région), se nourrit et prospère encore une fois du malheur et de la douleur des gens pour passer les prochaines élections bien au chaud en "triomphant" dans ses nouveaux habits de "Général en Chef impitoyable" et de  "Père de la Nation".

Dans un pays vivant désormais sous un régime de "lois d'exception", on devrait aussi l'honorer du titre de "Président à vie", puis "d'Empereur" des Imbéciles ; NAPOLEON III ou BOKASSA 1er lui ont déjà ouvert la voie !

"Nolens volens", si vous analysez pragmatiquement la situation et posez la question essentielle : "à qui profitent ces crimes ?", comment ne pas constater que DAESH se pose objectivement en allié et soutien du CLOWN, puisque toutes les actions de l'armée terroriste lui permettent de rebondir dans les sondages et de se refaire une virginité politique ! Et qui sont encore une fois les "dindons de la farce", les "cocus" magnifiques systématiquement bernés et humiliés, qui vont encaisser un dérapage du déficit public (+ de 100% du PIB car "le pacte de sécurité" prime sur le "pacte de stabilité", abandonnant encore tous les engagements souscrits devant les électeurs et la communauté internationale) et dont nos enfants et petits enfants paieront la douloureuse addition !.

Merci pour eux et pour les 200 morts et 350 blessés dont l'épouvantable et injuste martyre rapporte cette fulgurante percée dans les sondages à l'homme directement responsable d'une tragédie qu'il a été incapable d'anticiper par aveuglement dogmatique, mais s'engraisse désormais sans pudeur ni décence du décompte macabre des victimes, du malheur des gens et du courage des forces régaliennes qui ont exposé leur vie pour y mettre fin !
Oui, le réflexe pavlovien légitimiste qui précipite inévitablement, dans des circonstances tragiques exceptionnelles, les électeurs meurtris dans les bras des responsables providentiels, cause des malheurs survenus,  est bien universel : le Président turc ERDOGAN l'a bien compris ; après avoir dissous le Parlement issu d'élections démocratiques du 7 juin  2015 qui n'assurait plus son pouvoir absolu dictatorial sur le pays, un attentat suicide de DAESH causait au sein d'une manifestation de jeunes opposants le 10 octobre 2015 102 morts et 500 blessés à ANKARA. Il récupérait le 1 novembre 3 millions de voix et un Parlement à sa botte ! Pourtant, le parti musulman sunnite dont il est le leader apparaissait depuis toujours comme l'allié intangible, le financier aux côtés des saoudiens et des qataris, l'armurier des extrémistes, sunnites comme lui, ennemis déterminés de Bachar-el-Assad et de ses alliés chiites et russes

Quoi de plus exécrable dans une vieille démocratie comme la notre que de voir un parti politique au pouvoir profiter de cette tragique circonstance pour confisquer les valeurs républicaines, prendre en otage les symboles de la nation pour les fondre et les pétrifier dans son idéologie et ses paradigmes douteux, les auréoler de la puissance dogmatique, les rendre pensée unique prophétique, intouchable et infaillible, imposer cette parole "sacrée" par la manipulation mentale exercée par sa presse et ses médias audiovisuels (Ruquier, Cohen, Haziza, Barthez, Badou, Domenach, Pulvard, etc ...) à des fins purement électoralistes !

Non, il n'y a aucune fierté à éprouver de l'état de déliquescence morale et d'effondrement de notre démocratie, dominée désormais par des délinquants récidivistes et des manipulateurs prêts à tout pour conserver pouvoirs et privilèges.

Mais pour BOZZO, rien n'est terminé ; maintenant, la COP 21 pour entrer dans l'histoire ; le "Général en Chef impitoyable" va désormais se muer en "Sauveur de l'Humanité"

Pascal Bruckner, philosophe proche des socialistes dénonce désormais dans LE POINT les impostures de la gauche !

le . Publié dans fil_des_jours

Le_PointLe philosophe, romancier (Prix Médicis) et essayiste Pascal Bruckner, proche du parti socialiste et membre de la mouvance des Nouveaux Philosophes dénonce cette semaine dans LE POINT les impostures de la gauche, du clown BOZZO jusqu'à VALLS, homme d'autorité aux coups de menton aussi démesurés que vains les résultats de sa politique sécuritaire discréditée et annihilée par Christiane TAUBIRA et ses affidés du Syndicat de la Magistrature qui en affiche les résultats sur le "mur des cons" :

La gauche a trahi “la splendide promesse faite au tiers état”, selon la formule d’Ossip Mandelstam. Et ce au moins sur trois plans : - D’abord, en frappant l’idée de progrès d’obsolescence, via l’écologie radicale, en faisant de l’aventure industrielle une catastrophe : le futur devient une terre de menace, d’abomination, il faut avancer les yeux tournés vers l’arrière, demain sera forcément pire qu’aujourd’hui… Cette gauche-là ne nous envoie que des faire-part de décès. - Sur le plan de l’éducation, ensuite, on l’a vu avec la réforme de ce printemps: l’école n’est plus le lieu de la transmission et de l’excellence, mais un lieu d’animation et de nivellement. - La troisième trahison est intervenue avec le rapport de Terra Nova, ce think tank du PS, publié il y a quelques années: il a décrété la classe ouvrière embourgeoisée et trop attachée au terroir, quand la classe de l’avenir réside dans l’alliance des bobos urbains et des populations des banlieues. C’est ainsi que la gauche a perdu le peuple et l’a offert en cadeau de mariage au Front national.„

 

Gay Games Paris 2018

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios