elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

Sûrs de leur fait, Alain JUPPE et François BAYROU célèbrent à l'occasion de la Toussaint 2016 leur triomphe de Mai 2017

le . Publié dans fil_des_jours

Pour la TOUSSAINT, le futur Président de la République et son âme damnée (oui, celui qui veut dissoudre la droite pour rassembler autour de lui les restes de la social-démocratie et du centre-droit fréquentable ; celui qui ne participe pas aux primaires de la droite et du centre, annonçant qu'il n'en tiendrait aucun compte si les résultats ne convenaient pas à ses intérêts, mais se permet d'intervenir quotidiennement pour soutenir un candidat tout en jetant des sorts maléfiques et des imprécations sur ses adversaires ! ; celui qui a appelé à voter HOLLANDE en 2012 et reçoit désormais le soutien de Manuel VALLS !) ont fait placarder une affiche de campagne pour fêter leur future victoire assurée (du moins pour le presse BNP et DRAHI qui les soutient !).

Il semblerait qu'elle ait connu un succès immédiat sur les réseaux sociaux tant elle fournit aux français joie de vivre, bonne humeur et sourire éclatant !   

 

ils_reviennent1 

 

Gloire à Nicolas DOMENACH, théoricien révolutionnaire de la notion du journalisme rapproché de combat !

le . Publié dans fil_des_jours

S'il n'a jamais obtenu le moindre diplôme de journaliste, Nicolas DOMENACH a pu faire une brillante carrière dans les médias au nom du père, ancien journaliste de la revue ESPRIT et brillant résistant, qui lui a ouvert beaucoup de portes dans ce métier.
Mais il est surtout le grand ami de Christophe CAMBADELIS, le célèbre repris de justice, Premier Secrétaire du PARTI SOCIALISTE, avec lequel il a usé ses culottes sur les bancs de leur lycée parisien, et partageait dans leur intimité, les mêmes copines dont certaines, très connues encore aujourd'hui, s'en vantent comme d'un fait de guerre, lors de leur période hippie trotskisto-lambertiste.

Homme de gauche éminent donc, il est le représentant officiel de ce parti dans tous les médias auxquels il collabore (MARIANNE - CANAL PLUS ante BOLLORE  - i-TELE), devenu gardien officiel de la pensée unique, héraut de l'antiracisme, l'antisémitisme, combattant contre l'islamophobie,  l'homophobie, défenseur de la noble cause LGBT ardemment promue par Pierre BERGE, du mariage pour tous, de Najat BELKACEM et Christine TAUBIRA, de la gauche "bobo" des beaux quartiers parisiens et l'actif et inlassable pourfendeur d'Eric ZEMMOUR (au même titre que Jean-Michel APATHIE d'ailleurs, ancien élu socialiste qui en a fait son fond de commerce !) dont il a demandé l'exclusion d'i-TELE et de RTL, médias où ils collaboraient au sein des mêmes émissions.

Mais en tant que représentant officiel du PARTI SOCIALISTE dans les médias, il bénéficie - au même titre que le coiffeur-teinturier présidentiel, sa maquilleuse et ses cireurs de pompe) et toute la domesticité d'avantages matériels facturés aux contribuables français qui le font sortir du statut de simple journaliste courtisan pour l'élever à celui d'Officiel de la République. C'est à ce titre qu'il figurait dans la délégation du Premier Ministre lors de son voyage en AFRIQUE (personne n'est en mesure d'expliquer pourquoi !). Contrairement aux "vulgum pecus" des journalistes présents, il bénéficie donc du transport gratuit, ainsi que de l'hôtel et des frais de restaurant et voyage en voiture officielle.

Interrogé sur ce statut très particulier de domestique du pouvoir, Nicolas DOMENACH l'a justifié par son habileté à user des

"techniques du journalisme de combat rapproché" dont il est le fondateur.

Si vous ne le croyez pas, écoutez-le vous-même !

Rendons grâce toutefois à Nicolas DOMENACH pour l'enrichissement de la "novlangue" socialiste : transformer l'expression "bouffer à tous les rateliers" en "techniques du journalisme de combat rapproché", il faut beaucoup d'imagination pour le faire !

 

 

Les fossoyeurs de la liberté de la presse (suite) : le service public audiovisuel

le . Publié dans fil_des_jours

 france_televisions_facade-1100

 

logo_ccDans son rapport, la Cour des Comptes s'alarme de la mauvaise gestion de FRANCE TELEVISION, et des dérives financières dans les salaires versés à ses collaborateurs qui plombent à l'infini le budget de ce service public au détriment de ses programmes d'une médiocrité affligeante. Mais, comme l'avaient déjà souligné son coiffeur-teinturier, sa maquilleuse et ses nombreux cireurs de pompes directement payés par l'Etat, être domestique de BOZZO-le-CLOWN est un travail infiniment lucratif.

D'ailleurs, la vedette incontestée du SERVICE PUBLIC audiovisuel, représentant officiel à la fois des intérêts de BOZZO-le-CLOWN et du PARTI SOCIALISTE, de la communauté LGBT, lord-protecteur de la famille BEDOS, de Stéphane GUILLON -le plus grand lâche médiatique-, et d'Audrey PULVARD, et surtout bourreau et exécuteur permanent de Nicolas SARKOZY, le proclame sans détour : le travail qui est le mien, surtout dans ces circonstances extrêmement difficiles, mérite un salaire d'exception !  

 

ruquier

 

Bien sûr, servir le Maître et son Parti au sein du service public audiovisuel implique de ne pas être étouffé par les scrupules et les principes éthiques et déontologiques, être un franc-maçon fidèle et dévoué connu pour ses sympathies de gauche, son appartenance ou sa proximité avec la communauté juive "fière et sûre d'elle" (BHL ou Jacques ATTALI pour ne citer que les plus connus possèdent les clés des plateaux de télévision du service public où ils s'invitent autant qu'ils le souhaitent !), et mieux encore collaborateur du "think-thank socialiste TERRA NOVA) ;  et bien sûr,  par intérêt personnel, être fortement attaché aux niches fiscales que le pouvoir a habilement distribuées à cette catégorie de fidèle collaborateurs, aussi souples d'échine que le plus soumis des laquais. Mais la rétribution offerte mérite bien une telle soumission.

Et puis, aucun risque de ne pas être payé : ce sont les contribuables français qui paient la redevance, qu'ils le veuillent ou non ; et cerise sur le gâteau, elle peut être augmentée à l'infini. Merci pour eux !

france_televisions_stars  

Les fossoyeurs de la liberté de la presse

le . Publié dans fil_des_jours

 Aude LANCELIN, ancienne directrice adjointe de la rédaction de l'OBS, bien que marquée à gauche,  vient de dénoncer couragement dans son livre "LE MONDE LIBRE" le mal et les dégâts qu'ont fait les financiers des groupes BNP (Bergé-Niel-Pigasse : le MONDE, l'OBS, TELERAMA, COURRIER INTERNATIONAL, etc ...) et DRAHI (SFR - Libération - L'Express) en plaçant au nom de leurs intérêts personnels (leader du mouvement LGBT qui a su imposer au gouvernement "le mariage pour tous", "GPA" et "PMA" pour BERGE ; entourloupes en tout genre pour  Xavier NIEL et son groupe de télécommunication FREE ; et intérêts économiques de la Banque LAZARD,  qui travaille avec le Ministère de l'Economie et des finances pour PIGASSE ; et maintien sous assistance financière de l'Etat pour le groupe SFR en faillite de DRAHI) en faisant de la presse de ce pays une branche du SERVICE DE COMMUNICATION ET DE MANIPULATION MENTALE de l'ELYSEE, à côté du CABINET NOIR ANTISARKOZYSTE. 

D'ailleurs, après avoir puissamment mis ces groupes de presse au service de la réélection de BOZZO-le-CLOWN en mai 2017, ces renards de la finance sans foi ni loi - sentant le vent tourner - pèsent maintenant et militent pour le compte d'Alain JUPPE et de son âme maudite, Fançois BAYROU, le pro-hollandiste, dont ils savent très bien qu'ils ne viendront pas fouiller, en cas de succès, dans la Géhenne de leurs intérêts financiers.

 

Le monde libre

 

 

Il est étonnant que les JUGES du SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE, si prompts à instruire n'importe quelle rumeur si elle met en cause ou salit un adversaire politique du pouvoir en place, se désintéressent de ces crimes contre la démocratie et la république qui nuisent si fortement au pays. Et dire qu'au BRESIL, ils ont destitué la Présidente de la République pour bien moins que cela ! Ce qui n'empêche pas cette PRESSE ( dont Roland JOFFRIN et Edwy PLENEL constituent la part la plus noire) de donner des leçons de démocratie au BRESIL et à tous les pays démocratiques de la planète !

Très engagé contre ces dégénérés qui ont pris le contrôle de la PRESSE pour le compte de BOZZO, qui le leur rend bien d'ailleurs avec l'argent public,  Jean-Luc MELENCHON a consacré un article de son blog pour dire tout le bien qu'il pense de cet ouvrage ; il l'a intitulé : " Le Monde libre », un reportage sur la vie d’un égout", dans lequel il relève à propos des groupes de presse BERGE- NIEL-PIGASSE et DRAHI :

Le marigot des vieillards cacochymes fortunés et des marquis de circonstances est en fait une cour des miracles de la fatuité. Et ce récit nous libère aussi d’un poids. Celui que notre conscience pouvait animer dans nos scrupules quand nous attaquions si frontalement ce petit monde pour ses photos pourries, ses titres à vomir, ses complicités odieuses, son instrumentalisation de Le Pen et ainsi de suite. La vérité éclate dans ce livre : ils sont pires que nos accusations le disaient. Ou pour mieux dire, cela fait le même effet que les révélations sur Hollande : on voyait bien mais on n’arrive pas à croire que ce soit aussi lamentablement vrai.

Comme quoi, entre gens honnêtes, on peut ne pas partager les mêmes opinions mais parvenir aux mêmes conclusions à propos de criminels qui déshonorent notre société par leur mépris pour les règles de notre République et de notre Démocratie, en violant impunément avec le soutien présidentiel une liberté publique fondamentale.

 

De la planche pourrie centriste : comment en est-on arrivé là ? Mais l’histoire nous l’a dit, Mr BAYROU !

le . Publié dans fil_des_jours

Entre les deux tours des élections présidentielles 2012, il a poignardé dans le dos son ennemi mortel et s'est engagé aux côtés de BOZZO-le-CLOWN pour soutenir une politique rassemblant centristes (du moins ce qu'il en reste !) et socialistes dans un fond commun de renoncement, de recul, de lâcheté qui nous a précipité dans des sables mouvants qui ont englouti notre Nation, participant à l'anéantissement de ce qui constituait nos valeurs communes, notre unicité et notre force depuis 1500 ans.

Il n'avait qu'un seul but, une seule envie : que le CLOWN le nomme Premier Ministre après que se soient envolées les chimères économiques du discours de Villepinte !

Il s'est prostitué, a supplié, mais n'a pas obtenu gain de cause.

bayrou_qualificatifs Alors, il s'est encore renié !

Pour être élu Maire de PAU, il est redevenu de droite et s'est engagé à quitter le premier plan de la scène médiatique pour s'occuper des affaires béarnaises. Contre l'avis des militants, les dirigeants d'une UMP dévastée par les querelles d'égo,  ont demandé à leur candidat de se retirer pour laisser BAYROU, affronter seul et battre avec leurs voix le sortant socialiste !
Sitôt élu, BAYROU se précipitait sur tous les plateaux de télévision pour poursuivre son combat antisarkozyste, ne renonçant jamais à son rêve d'être élu Président de la République avec une majorité mollasso-socialiste pour le soutenir à ne rien faire, puisque seule l'identité heureuse et l'absence de toute contestation dans le pays constituent le "corpus" idéologique de la politique qu'il entend mener, comme CHIRAC l'avait fait pendant douze trop longues années !
Depuis, BAYROU a détruit son parti, le MODEM, qui ne survit qu'avec un noyau microscopique de militants rassemblés autour de lui et son bras droit Marielle LEBEL de SARNEZ ; même des élus aussi charismatiques et fiables que Jean LASSALLE, le berger béarnais, excédés par ses trahisons répétées, et sa totale incompréhension des vœux des citoyens français, ont rompu et s'opposent désormais à lui, son inconséquence, ses ambitions et sa soif de pouvoir.

Son dernier coup de Jarnac : soutenir JUPPE, la tête de turc des militants LES REPUBLICAINS, dit "COUILLE MOLLE", auquel le lie une admiration commune pour la totale inaction politique de Jacques CHIRAC (premier choix de François MITTERRAND de JARNAC aux élection de 1995) dans cette fascination pour une politique qui ne fait pas de vague en s'abstenant de prendre la moindre décision, une "France bleu-blanc-beur" au service du "bien vivre ensemble" de "l’identité heureuse", de "la bien-pensance" et de "la pensée unique".

De nouvelles trahisons en perspective en tout cas !

Mais s'il a oublié son serment allégeance à BOZZO-le-CLOWN le 6 mai 2012, des preuves demeurent ! Elles ont le mérite de démontrer à quel point il se trompait sur toute la ligne alors qu'étaient parfaitement adaptés aux cinq ans à venir les valeurs défendues par son ennemi intime.

 

 

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios