elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

  • Sauveur
  • viet nam
  • Nigeria
  • Hollande Benin nsa
  • cuba si2
  • luxembourg
  • philippines header 980
  • kurdistan
  • irak
  • israel light
  • monaco
  • slovaquie light
  • south africa
  • slovenie1
  • tunisie
  • jordanie
  • qatar arrivee
  • japan
  • Inde François
  • chine françois
  • maroc françois
  • greece
  • mali
  • abu dhabi
  • algerie françois
  • pologne
  • laos
  • beyrouth
  • Italie François
  • england
  • deutchland
  • france
  • MALI : l'apothéose ! Un franc-maçon déïcide transfiguré en sauveur divin
  • Viet-Nam
  • Comme le disent les africains, "le changement en Françafrique, c'est demain !"
  • BENIN : le bonheur indicible de la FRANCAFRIQUE, lorsque le peuple rencontre son Dieu vivant
  • Cuba ... si : ses hôtes, diplomates nés, avaient réservé à FLANBY un peloton d'accueil dont ils savaient qu'il ne pourrait que l'émouvoir ; d'autant plus que rentré à son hôtel, il a trouvé dans sa chambre un homosexuel entré par effraction qui voulait le remercier pour tout ce qu'il a accompli pour le mouvement LGBT
  • LUXEMBOURG : sans Marion Cotillard ni Mélanie Laurent !
  • PHILIPPINES : Conférence sur le climat : mon "Père Joseph" m'a fourni deux bêtes de concours, Marion Cotillard et Mélanie Laurent. Il m'a promis pour la prochaine occasion RAONI lui-même
  • KURDISTAN
  • IRAK
  • ISRAEL
  • MONACO
  • SLOVAQUIE
  • REPUBLIQUE SUD-AFRICAINE
  • SLOVENIE
  • TUNISIE
  • JORDANIE
  • QATAR
  • JAPON
  • INDE
  • CHINE
  • MAROC
  • GRECE
  • MALI
  • ABOU-DABI
  • ALGERIE
  • POLOGNE
  • LAOS
  • LIBAN
  • ITALIE
  • ROYAUME UNI
  • ALLEMAGNE
  • FRANCE

Au fil des jours

ormesson

C’est quand même un phénomène étonnant, Hollande. […] C’est un homme qui est double : il se regarde sans cesse faire. Et qu’est-ce qu’il fait ? Pas grand-chose. Il passe son temps à commenter ce qu’il a fait ou ce qu’il n’a pas fait.
Jean d’Ormesson, écrivain et philosophe
"Le Club de la Presse"

"La France à besoin d'autorité"

Orgueilleux, fier et suffisant, Manuel VALLS a prophétisé le 17 février 2015 sur le plateau du Journal de 20 heures de TF1 cette évidence qui lui tient lieu de ligne politique, née de l'expérience acquise pendant son enfance catalane auprès de sa famille qui faisait fortune dans la banque en servant fidèlement le Général FRANCO.
Lui aussi s'imagine bien faire don de sa personne au pays pour incarner ce recours autoritariste et mesquin, à l’instar de celui qui «garrota» l’Espagne, mise au ban des nations jusqu’à sa mort.
En limitant la liberté d’expression aux seuls tenants de son idéologie, en plaçant sous strict contrôle l’accès aux médias tenus par les membres de sa côterie politique, en les utilisant pour manipuler l'esprit de la masse des « sans dents », en faisant poursuivre voire embastiller les récalcitrants par le syndicat de la magistrature au pénal et le président de la section du contentieux du conseil d’état à l’administratif, en humiliant les catholiques, en encourageant ses copines FEMENS à profaner leurs lieux de culte et leurs symbôles, en laissant vandaliser en silence leurs cimetières et manquer de respect à la mémoire de leurs morts comme pour mieux témoigner sa totale soumission maçonnique au judaïsme et à l’islam (qui n'en peuvent mais !) il pourrait nous déclarer , mêlant dans un même élan de grandiloquence ses maîtres Philippe PETAIN et Michel ROCARD (lors de l’annonce fameuse de sa candidature contre Mitterrand depuis la Mairie de Conflans-Sainte-Honorine en 1980) :

" Je fais don de ma personne à la France pour soulager le pays de son antisémitisme, son racisme, son fascisme et son homophobie ; car, par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Avec l'aide d'Act-Up,  des "Femens", de Pierre Bergé, et contre l'Eglise catholique !"

¡ARRIBA FRANCIA, VIVA MANUEL !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios 

La presse progressiste et bien-pensante affiche ce soir sa fierté de voir le gouvernement de Manuel VALLS utiliser l'article 49-3 de la constitution pour imposer à une majorité de ses députés hostiles la fameuse "loi Macron" supposée libérer l'économie. Comment ne pas en sourire, lorsque l'on se souvient de la haine manifestée par le parti socialiste pour cette disposition constitutionnelle et des impérissables et fortes paroles du premier secrétaire de ce parti pour la condamner :

Ainsi parlait BOZO-le-CLOWN 

Le 49-3 est une brutalité,
Le 49-3 est un déni de démocratie,
Le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire !

plaquette sm

Etrangers en situation irrégulière, délinquants en cavale, malades mentaux dangereux, pédophiles assassins, violeurs récidivistes, spécialistes de abus de faiblesse et des agressions de personnes âgées, trafiquants de stupéfiants, braqueurs lourdement armés par la maison Kalachnikof,

Vous tous dont le portrait n'est pas épinglé sur le MUR DES CONS, rebuts de l'humanité, misérables martyres du délit de faciès, associaux en révolte contre l'ordre établi qui refuse de vous reconnaître à votre juste place,

Fier de sa tradition et de ses principes prolétariens, toujours aux côtés des opprimés, le SYNDICAT de la MAGISTRATURE, avec sa plaquette VOS PAPIERS vient à votre secours pour vous apprendre à échapper et résister aux contrôles d'identité auxquels nos ennemis communs, POLICE ou GENDARMERIE, veulent vous soumettre.

En vente au prix unique de 10€ dans toutes les bonnes librairies.

satan128COMME FAUST, LE DR MOLLANDOUILLE  SIGNE LE PACTE D'ALLIANCE AVEC BERGE LE DIABLE !
Au nom de Satan, Lucifer, Belzébuth, je te crée franc-maçon, renais maintenant à ta nouvelle vie,
Sois corrompu, vil, veule, pleutre, sectaire, hypocrite, vicieux, pervers, malsain, menteur, méprisant, arrogant, sans dignité ni honneur !
Au nom de ton Suzerain et Maître, consume à tout jamais le catholicisme maudit, les valeurs morales et spirituelles de nos Pères, toutes ces fadaises chevaleresques éculées que sont famille, honneur, loyauté, vertu, honnêteté, travail, respect, Liberté, Egalité, Fraternité, Patrie.
Toujours protège LGBT, la théorie des genres, le Grand Orient de France, et surtout, surtout,en toutes circonstances, privilégie à tout autre ton intérêt personnel
Sois mon féal pourri, héraut de ma glauque pensée, mon Frère maçon, mon pantin, mon jouet, ma marionnette ! 
Rejoins-moi dans la fange croupie, la Géhenne, suis moi sur l'escalier des Gémonies."
" Alors, et alors seulement, tu deviendras un vrai bourgeois des beaux quartiers socialiste, mon fils "

 

Berger HollandeSATAN adoube son successeur, son féal, sa marionnette

 

peillonMême au sein de la commune la plus socialiste du département le plus socialiste de la région la plus socialiste de France, cette organisation pose problème ! Et pourtant le franc-maçon girouette (ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent -Edgar Faure),  dont Flanby disait pendant sa période de léthargie et de reconstruction en 2009 en le voyant passer alternativement au sein de tous les courants du PS en fonction de ses seuls intérêts personnels : « Peillon est un serpent. Avec lui, c’est tout pour sa gueule. Vous verrez, il trahira Royal. Il trahit toujours. »  et dont il fit malgré tout son ministre de l'éducation nationale, successeur modeste et autoproclamé de Jules Grévy, nous affirmait hier encore que cela fonctionnait parfaitement dans 95% des communes de France !
Ce qui est une évidence, c'est le total manque de compétence, de préparation et de moyens des élus  locaux auxquels cette charge échoit ; si par solidarité franc-maçonne, ils ont tenu à l'appliquer dès septembre 2013,  ce n'est pas l'intérêt des enfants qui importait ! C'est surtout se débarrasser au coût le plus bas possible d'une nouvelle charge éducative totalement irréaliste et inutile au vu des moyens dégagés pour la mener à bien  !

Et puis, tant pis pour les enfants ! Les "tapettes" de LGBT elles sont contentes et radieuses ! Et n'est-ce pas plus important que l'éducation de nos enfants ?

tortue-piquetTelle une parabole christique, la métaphore ancienne de la tortue-piquet fait surgir de la simple conversation entre un modeste pêcheur confronté aux blessures de la vie et son médecin, l'étincelle de vérités éternelles touchant aux tréfonds de l'âme humaine et de sa déraison. La morale que nous devons en tirer est accablante pour les 51,64% d'électeurs français qui ont pêché le 6 mai 2012 contre leur pays, son passé, leur famille, l'héritage moral et l'enseignement légués par leurs parents et ancêtres, contre l'avenir même de leurs enfants et de leur descendance, contre les lois naturelles de la vie humaine. Méditons en silence mes frères :

Pendant que le docteur posait des points de suture sur la main d’un vieux pêcheur qui s’était blessé lors de sa dernière sortie de pêche, il discutait avec lui de choses et d’autres, un peu pour le distraire. À la longue, la conversation tourna autour de la politique et de la victoire électorale de François Hollande.
Le vieux pêcheur dit: « Ben vous savez, Hollande est comme une tortue piquet. »
Pas familier avec le terme, le docteur demande : « Qu’est-ce qu’une tortue piquet » ?
Le vieux pêcheur dit : « Quand vous conduisez sur un chemin de campagne et que vous croisez un piquet de clôture avec une tortue juchée dessus, ça c’est une tortue piquet.»
Le vieux pêcheur remarqua l’air dubitatif du toubib. Il continua donc son explication :
“On sait qu’elle n’a pas grimpé là toute seule ; elle n’est pas à sa place ; elle n’a pas d’idée de ce qu'elle doit faire pendant qu’elle y est ; elle est au-dessus de sa capacité de fonctionner" ; et vous,  vous demandez "quelle bande d’abrutis l’a placée dans cette position.”

Ainsi parla Zarathoustra

JavierAvant de passer du côté obscur de la force et servir Pierre Bergé, le belzébuth maléfique, et ses affidés homosexuels, il eut une autre existence !  Il fut jeune, chevelu, et même prêtre catholique espagnol au service du bien, de la lumière et de ses semblables. Il baptisait  les petits enfants, mariait religieusement les hétérosexuels ! Et puis un jour, il fut invité à la Villa Majorelle à Marakech, et dès lors son existence changea  ;  contre la promesse d'être président, il signa le pacte et vendit son âme au diable qui le fit, franc-maçon et socialiste ;  il quitta sa compagne et leurs quatre enfants illégitimes pour s'accoupler dans le péché et la luxure avec Vampirella. Jouissance et bonheur suprêmes,, enfin débarrassé des contraintes de la religion, il fit de la "politique" pour servir les noirs dessins et les intérêts du maître des enfers et précipiter dans les souffrances et les flammes sataniques les citoyens asservis du pays qu'il gouvernait !

 

 

 

 

Depuis plus d'une semaine, le Ministre de l'Intérieur agitait le drapeau rouge en déconseillant aux familles de se rendre à la "Manifestation pour Tous" du 26/05 tant les dangers de violences et débordements paraissaient importants de la part des "casseurs", ces fameuses hordes sauvages de "supporters" de la semaine passée du Paris-Saint-Germain descendues des cités de Seine-St-Denis sous couleur cette fois de l'extrême-droite et du catholicisme intégriste ; même FLANBY assénait le message depuis ADDIS-ABBEBA où en Empereur de la FRANCAFRIQUE il trônait à l'occasion de la célébration des 50 ans de l'Union Africaine. Et ce message salvateur d'être immédiatement repris, diffusé et amplifié à longueur de journée par les médias de Service Public, les chaînes du Groupe privé socialiste CANAL PLUS (subventionné financièrement par le Trésor Public), et les habituels journaux porteurs de la sainte parole pédérastique , LE MONDE, LIBERATION, MARIANNE et leurs affidés en forfaiture ... Miracle, même des élus UMP tels que François FILLON, Aalin JUPPE, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno LEMAIRE, Luc CHATEL, englués dans de lamentables et irritantes querelles d'égo et d'ambitions personnelles mêlaient leurs voix à cet affligeant "choeur des jocrisses".
Et malgré ces manipulations permanentes, cette désinformation et ces mensonges d'Etat, toujours autant de citoyens défilant calmement dans la bonne humeur et la paix pour la défense des valeurs de la République et la dignité humaine. La loi est votée, promulguée et a force de loi ; mais des millions de personnes humiliées, méprisées, violentées dans leurs valeurs morales et croyances les plus profondes, voire matraquées et gazées pour avoir  osé manifester leur désaccord en défilant dans la rue avec leurs enfants, baillonnées par l'omnipotence d'un parti fou sans contrepouvoir  contrôlant les pouvoirs exécutif, législatifs, les régions et les départements, les justices civiles, pénales et administratives, la presse d'opinion, les stations radios subventionnées et les chaînes assujetties de TV publiques et parapubliques comme celles du groupe Canal Plus, fondées par les socialiistes pour l'intérêt des socialistes, n'auront certainement pas oublié lorsque viendra l'heure de rendre des comptes ! ...

marianne 750La démocratie socialiste en action : manipulation de l'opinion par les médias de service public et la presse rachetée par les financiers "gays" du parti, mépris de l'opinion d'autrui et refus de tout dialogue, mépris du suffrage universel, mise au pas de tout contradicteur par le Syndica de la Magistrature aux ordre de TAUBIRA, voire emploi de violences et brutalités de la force publique pour faire taire tout contradicteur. Pauvre JAURES,  assassiné au nom de la Paix et de la Liberté, qu'ont fait de ton héritage tes "pseudos" successeurs  de la socialobobocratie gay ?

Initialement militant trotskyste à la Ligue Communiste Révolutionnaire et rédacteur du journal "Rouge", il est issu d'une famille martiniquaise très engagée politiquement, son Père ayant été radié de son poste de recteur de l'Education Nationale pour activités antinationales en 1962. Edwy Plenel entre ensuite à la rédaction du MONDE en 1980 et va développer une vision agressive de son métier, conçu comme  instrument de pouvoir et de déstabilisation politique, se faisant notamment remarquer par la divulgation de l'affaire des écoutes illégales de l'Elysée, puis sa croisade contre Roland Dumas. Postulant à la Direction du quotidien socialiste, il est écarté de ce poste au profil de son rival Jean-Marie Colombani par la société des rédacteurs qui ne partagent pas ses conceptions d'un journalisme militant, pour lequel la fin justifie tous les moyens. Licencié, il fonde par dépit  MEDIAPART et donne libre-cours à une information de caniveau entièrement axée sur la recherche du "scoop" et  la dénonciation de "scandales", notamment en devenant le correspondant de WikiLeaks. Seuls ses financiers échappent à son courroux ! Surnommé "Mouche à merde", ou "La Fouine", utilisant tous les moyens possible d'investigation, même les moins avouables,  puisque auto-proclamé "chevalier blanc" - "sauveur de la démocratie" et "grand ayatollah de l'investigation politique", donc non soumis aux règles communes de droit comme le citoyen lambda,   il recueille  anonymement des preuves miraculeusement "déposées" dans sa boîte aux lettres !. Il est  soit divinisé par les jeunes journalistes socialo-marxistes version bobo formés à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, qui trustent les places dans les rédactions de service public où ils perçoivent des salaires payés par l'ensemble des citoyens pour le service d'une côterie, soit haï par les représentants d'une Presse plus classique, respectueuse des droits et libertés des individus et soumises aux régles déontologiques de la profession. Avec l'exécution publique du ministre du budget Jérôme Cahuzac, il connaît son heure de gloire ! Personne ne s'interroge sur les moyens mis en oeuvre pour accéder aux documents d'instruction pourtant réputés secrets et protégés par la loi, ni sur les preuves apportées à partir d'enregistrements d'interceptions téléphoniques illégales. Mais en France, on peut tout se permettre ; on n'est pas en Russie où des journalistes perdent accidentellement la vie pour bien moins que cela.

edwy plenel mouches 650"Scatophage du fumier", "Mouche à merde", ou "La Fouine", idole et modèle d'une certaine catégorie de jeunes journalistes socialo-marxistes versus "bobo" formés par l'E.S.J de LILLE et massivement recrutés sur les médias de service public pour servir l'idéologie d'une côterie aux frais du contribuable

Enfin, pas trop de soucis pour Mr PLENEL ! Depuis 1983, les deux hommes se côtoient, s'estiment, collaborent et échangent ; PLENEL a même laissé entendre qu'HOLLANDE, Dr de Cabinet du Ministère de l'Information en 1983, était son informateur, sa "gorge profonde" dans l'affaire des irlandais de Vincennes ! Vrai ou faux, toujours est-il que les deux se tutoient et se renseignent mutuellement comme PLENEL l'a fait dès décembre 2012 pour l'affaire CAHUZAC ! Il est un pion dans la stratégie de manipulation de l'opinion publique poursuivie par HOLLANDE, qu'il déplace à son gré en fonction de ses intérêts en échange de quelques informations de première main. L'entente et la parfaite coordination entre les deux hommes est parfaitement mise en scène en 2011 lorsqu'ils écrivent de concert le livre destiné à lancer la campagne de FLANBY, le trop vite oublié "Devois de Vérité", sous-titré "dialogues avec Edwy Plenel".

najaudEt pourquoi pas après tout ? Najat VALLAUD-BELKACEM est Ministre des Droits de la Femme et Porte Parole du Gouvernement ! Mais plus que çela, elle est aussi la vivante illustration du lobby bobo-gay au sein du gouvernement, son meilleur défenseur. Au nom de la laïcité, elle a tenu courageusement meeting avec les associations gays et lesbiennes, dans des établissements scolaires pour convaincre des enfants de 12 ans du bien fondé du mariage gay.

Mais, après avoir obtenu satisfaction sur ce point, il faut pousser son avantage : ne voila-t-il pas que sa nouvelle lubie vise à reécrire les manuels scolaires d'histoire et de littérature pour mettre en valeur la pédérastie ce certains écrivains, poètes, peintres et créateurs en tout genre, mais aussi d'éminents personnages historiques comme élément moteur de leur action et marquer ainsi le rôle épanouissant, éminent et bénéfique de leur orientation sexuelle dans leurs oeuvres ou leurs actions politiques éminentes !

Bien entendu, les associations gays et lesbiennes tiendraient un rôle central et déterminant dans ces commissions de révision ; il fut un temps pas si lointain où les socialistes se révoltèrent contre certains historiens qualifiés  de "négationistes" parce que leurs travaux sur la deuxième guerre mondiale mettaient en doute la réalité de la "shoah" et de la "solution finale". Ils firent interdire ces oeuvres, radier leurs auteurs des cercles universitaires où ils enseignaient. Ils votèrent même une loi criminalisant ce genre de recherches qui allaient à l'encontre de la pensée unique socialiste, en créant le délit de "révisionnisme historique". Bien entendu, la non dénonciation des crimes staliniens, maoïstes, polpotiens et autres coréens du nord échappaient au domaine d'application et à la rigueur de cette loi.

Et Mme Najat VALLAUD BELKACEM, puisqu'elle bénéficie de la double nationalité franco-marocaine, gagnerait en cohérence et en lisibilité à défendre aussi courageusement et ardemment les mêmes convictions dans son pays natal, où l'homosexualité constitue toujours un crime, puni par l'article 489 du Code Pénal marocain de peines d'amendes et de prison ferme, que dans son pays d'adoption où l'on peut tout se permettre ! Mais, pour cette spécialiste du double language, comme aurait pu l'écrire Pascal (qui n'était pourtant pas homosexuel !), vérité en deça de la Méditerranée, erreur au-delà !

Lire sur ATLANTICO l'article de Benoît Rayski : Rimbaud doit-il porter le triangle rose

Le "Grand Yaka Normalisé" des "Bobos-Gays" (le taxer de "socialo" serait par trop outrageant pour Jean Jaurès !) s'est fendu d'une déplorable et lamentable saillie parricide à l'occasion de sa visite, savamment orchestrée suivant les règles démagogiques édictées par ses maîtres corréziens Henri Queille et Jacques Chirac, au Salon de l'Agriculture. Même aux enfants, il ment effrontément !
Et pendant qu'il fait le Pitre et gesticule devant le cul des vaches et les médias assujettis avec sa suite empesée de bouffons hilares, au Nigéria, quatre autres enfants ... 

Mentir aux enfants, à leurs parents, à soi-même !

maternelleAlors qu'en ce début d'année 2013 le chômage déferle sur le pays avec la force irrésistible d'un tsunami, que l'industrie automobile et la métallurgie s'effondrent, que les forces populistes et démagogiques du FRONT de GAUCHE et du PCF frappent sans trêve à bras raccourci sur le candidat qu'ils ont porté au pouvoir il y a quelques mois, que les Ecologistes tirent sur lui comme dans un stand de foire tout en conservant les précieux postes ministériels dont il leur a fait l'aumône,
Que le Président lui-même, coiffé de la casquette de BUGEAUD, passe les jours les plus inoubliables de sa vie au MALI où il explore le Nord saharien du pays avec le courage d'explorateur d'un SAVORGNAN de BRAZZA et la hardiesse militaire d'un Général MARCHAND à FACHODA, tout en assurant les populations qui l'acclament qu'il serait aussi généreux, bienveillant et attentionné avec elles que le bon Docteur SCHWEITZER dans son Hôpital de LAMBARENE pour leurs voisins gabonais,
Que Christiane TAUBIRA, l'indépendantiste guyanaise, continue courageusement à l'Assemblée Nationale son oeuvre en faveur du lobby gay de destruction systématique des valeurs de la société française, de déchirement et fracturation de son tissu social, 
Mme Sandrine MAZETIER, Député PS du 8eme arrondissement de Paris, nous ramène aux réalités en nous rappelant la nécessité de réformes fondamentales pour sortir le pays de son marasme et de son enlisement : elle nous apprend opportunément que le terme ECOLE MATERNELLE est d'essence sexiste et qu'il doit être immédiatement modifié par voie législative "pour neutraliser la charge affective maternante du mot maternelle !" (sic), sans saisir pour avis le Comité National d'Ethique
Elle nous démontre par là-même que le degré zéro de la médiocrité socialo-bobo-gay n'atteindra  jamais le fond du ridicule et de la médiocrité tant ses ressources et son imagination sont infinies, fut-ce au prix du mépris de leurs fonctions et d'une désespérante et navrante humiliation pour le pays qu'ils représentent !

 

najaud"Un Dieu, un Roi, une Loi ..."
Comme d'habitude, pensée unique et double langage : tandis que les franc-maçons gouvernementaux (FLANBY et LE SERPENT !) tancent vertement au nom du principe de laïcité tout discours dans les écoles publiques et privées dérogeant aux principes de la vérité d'état officielle, leur porte-parole va jusque dans les Collèges, avec le renfort des lobbies gays et lesbiens, mener active campagne de promotion pour le mariage pour tous ... et qu'en pense Harlem DESIR, autre grand défenseur de la cause, qui n'hésita pas au milieu des années 80 à jeter dans les rues, sous couvert de lutte contre le racisme, des enfants de 12 ans, poussés par leurs enseignants hors de leurs collèges, puis détourna pendant des années l'argent d'une Mutuelle étudiante en percevant des salaires de complaisance, faits sanctionnés par la justice pénale ? Comme d'habitude, nos gouvernants et leurs séïdes, bien qu'anti-religieux enragés, démontrent leur parfaite connaissance des enseignements de Saint Matthieu : " « Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais.  », ce à quoi leurs opposants ne manqueront de leur opposer une autre citation de l'Apôtre : « Pourquoi voyez-vous une paille dans l’oeil de votre frère, tandis que vous ne voyez pas une poutre dans la vôtre ?  »

La brillante intervention ministérielle devant des collégiens d'Orléans

taubira 125Christiane TAUBIRA supprime la peine de sûreté pour les assassins récidivistes ! 
Au nom des futurs enfants violés et assassinés, au nom des futures femmes tuées et démembrées par des psychopathes irrécupérables et récidivistes, merci Christiane, de désarmer plus encore les citoyens face au crime et de dénier le droit à la sécurité pour chacun, et notamment les plus faibles !  Evidemment, pour la créatrice et présidente du parti indépendantiste guyanais Walwari, c'est plus facile et moins risqué que de rétablir la loi républicaine en Corse ! Mais associer son nom au mariage gay, au droit de vote aux étrangers sans réciproque pour les français, et maintenant à l'impunité "ad aeternam" pour les psychopathes déclarés irresponsables par les psychiatres (de gauche en générall), cela vous classe une irresponsable politique, fut-elle franc-maçonne et incontrôlable. Au FLNC, ils sont tranquilles, ils peuvent s'entretuer tranquillement et rigoler !

Mais elle n'en est pas à son coup d'essai dans une carrière marquée par de spectaculaires revirements : d'abord militante indépendantiste guyanaise, elle abandonne ces convictions parce que les électeurs ne la suivent pas ; elle vire à gauche lors de la victoire de François Mitterrand en 1981, et crée en 1991 le Parti Guyanais Walwari qu'elle dirigera et dont elle anime le Comité Directeur. Ses convictions, comme pour beaucoup de politiques de sa génération, étant étroitement dépendantes de ses intérêts personnels et de la carrière nationale à laquelle elle aspire, on la retrouve au fantomatique Parti Radical de Gauche en 1994, sur la liste de Bernard Tapie lors des élections européennes. En 2002, elle est candidate à la Présidence de la République, et les 2,32% de voix qu'elle rassemble sur son nom parviennent à éparpiller les votes de sa famille politique et faire éliminer Lionel Jospin du second tour ! Néammoins, elle s'entête en 2007, et se voit écartée par son parti  ! Par dépit, elle rejoint Ségolène Royal au Parti Socialiste. Cette militante, de "gauche" - pédante, méprisante et jamais avare de leçons de morale, est condamnée en 2004 par le Conseil des Prud'hommes pour licenciement abusif de son attachée parlementaire ! Comme quoi !

La grande affaire de sa vie est la mise au ban des nations de la France pour la traite négrière, auquel elle a consacré une abondante littérature ; elle donne son nom à une loi de 2001 qualifiant de crime contre l'humanité la traite négrière transatlantique et l'esclavage qui en est résulté.  Mais à l'instar de tous les psychorigides extrêmistes, elle n'a que faire d'une vérité historique qui doit être assujettie à la démonstration des thèses de la Passionnaria ; ainsi que le décrit très bien l'article de Wikipedia qui lui est consacré, malgré les travaux des historiens démontrant que « la quasi-totalité des esclaves africains avaient été razziés non par des Blancs, mais par des négriers africains et que le commerce des esclaves était une routine sur le continent noir bien avant l'arrivée des négriers européens », elle soutient malgrè tout "sa" vérité au motif qu'il faut éviter d'évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes » (sic).
Travestir la vérité historique pour faire porter le poids de la culpabilité sur les jeunes français, cela n'a guère d'importance puisque le mensonge justifie ses thèses ! Dans la continuité de sa pensée, son élève NAJAUD-BELKACEM propose maintenant de reécrire les manuels d'histoire pour faire connaître aux enfants le rôle primordial joué par les pédérastes dans son évolution.

Hollanderies

" " Je demande aux français de ne pas aller dans les zones à risques, parce que c'est dangereux " "
Bozzo-le-Clown
" " La victoire des bleus signifie qu'il est possible de gagner deux fois " "
Bozzo-le-Clown

Bricoleur du Dimanche

bricoleur 700Et pourtant, j'avais ma boîte à outils complète et cela devait repartir ! Je ne comprends pas !

Accueil

Concentration de la Presse

LA CONCENTRATION DE LA PRESSE

Autre paradigme historique incontournable de la doxa : la totale et fondamentale opposition à la concentration de titres de presse dans le portefeuille monopolistique de quelques financiers, dangereuse sur le plan des libertés de la presse et du pluralisme démocratique !

Alors que la presse se portait bien économiquement, le parti socialiste au pouvoir vota en 1984 une loi anti-concentrationnaire, dite "loi anti-hersant", visant à empêcher un ancien socialiste d'avant guerre, mué en ardent collaborationniste pendant, avant de se muer dans les années 1970 en patron de presse de droite libérale, de se constituer l'empire qu'il ambitionne et de le contraindre à éclater le groupe SOCPRESSE qu'il a crée. Bien que cette loi ait été amputée par la censure constitutionnelle et jamais promulguée du fait du retour de la droite aux affaires, elle n'en reste pas moins une fierté de la gauche de gouvernement.

Mais là aussi, ces grands principes idéologiques perdent toute valeur face aux intérêts électoraux de Clown  BOZZO et de son parti ; les mutations technologiques ont réduit drastiquement l'importance économique de la presse nationale écrite, dont la diffusion a chuté et les ventes se sont effondrées. Elle est devenue gouffre  financier d'où se retirent prudemment les capitaines d'industrie lassés de perdre de l'argent dans ce qu'ils considèrent après tout comme une "danseuse" ! La presse nationale ne peut plus assurer son équilibre financier, malgré une publicité envahissante, et de grands titres (de gauche en général puisque les plus nombreux) sont en faillite. Mais BOZZO et son parti ont besoin d'eux, au même titre qu'ils se doivent de contrôler l'information audiovisuelle, pour exercer leur pouvoir et manipuler l'opinion publique, contrôler - travestir voire fausser les informations dans un sens qui leur soit favorable, afin de pérenniser leur emprise à long terme de sur le pays mais surtout assurer leurs réélections.

Ce ne sont là que mise en oeuvre des grands principes trotskistes dont toute leur vie politique est nourrie !

L'acquisition de ces grands titres en déshérence n'entraîne pas de lourds investissements (puisque souvent réalisé pour un prix symbolique), mais leur survie ne pourra être assurée que si l’État leur assure un financement régulier et assuré : ce sera donc le Ministère de la Culture qui assurera l'ancien rôle du Ministère de l'Information et leur concédera un budget annuel versé par le Trésor Public. Ainsi, les bons élèves seront favorisés financièrement, alors que les fortes têtes prétendant à une ligne éditoriale indépendante, donc hostile,  seront sanctionnés : VALEURS ACTUELLES sera ainsi écarté de l'aide publique de fonctionnement pour opinion anti-gouvernementale en 2014.

C'est donc l'Etat socialiste qui finance avec les deniers publics la presse de ce pays, et en comptable avisé, tient à toucher les intérêts de son investissement !

Deux grands pôles financiers, dirigés par de nouveaux "tycoons" à l'enrichissement suspect et pour le moins trouble puisque lié à une kyrielle d'affaires judiciaires, constitueront le visage de la nouvelle Presse socialiste ; tous ces dirigeants ont en commun d'avoir besoin du gouvernement pour réaliser et favoriser leurs "affaires" les plus juteuses, pendant qu'eux feront régner l'ordre socialiste dans leurs rédactions et soutiendront sans état d'âme la politique de Clown BOZZO et sa réélection.

  • Le Groupe BNP (constitué autour de Pierre BERGE - "mariage pour tous", "procréation médicalement assistée" et "gestation pour autrui" - ; Matthieu PIGASSE  "Banque LAZARD, conseil du gouvernement" ; et Xavier NIEL - "Minitel Rose", puis Groupe "ILLIAD" avec téléphonie mobile "FREE" - auteur de l'immortelle formule sur sa conception du rôle de la presse : "Quand les journalistes m’emmerdent je prends une participation dans leur canard et après ils me foutent la paix !" s'associent donc au sein d'un groupe qui possède et dirige des titres iconiques incontournables de "gauche-bobo" aussi prestigieux que LE MONDE, LE MONDE DIPLOMATIQUE, l'OBS, LA VIE, COURRIER INTERNATIONAL, le HUFFINGTON POST, TELERAMA, les INROCKS  et une participation dans MEDIAPART ;
  • Le Groupe ALTICE de Patrick DRAHI (plus grande fortune d'Israël !), qui autour de son activité principale de SFR MOBILE, possède dans son groupe média "SFR presse" des journaux aussi connus que L'EXPRESS et LIBERATION ou, pour le multimédia, des chaînes d'information telles que BFM TV ou de sport autour de RMC SPORTS. Leur fidélité est garantie

Ainsi le PS, bien que moribond, a constitué un monopole de presse qui règne sans partage sur la Presse nationale , tel que Robert HERSANT n’aurait jamais osé l'imaginer ; le prix à payer est une éradication de la presse d’opinion libre et indépendante, une pensée dominante unique et totalement conventionnelle héritière du trotkisme post-soixante-huitard, une déconnection totale de ce « journalisme » avec les préoccupations des français et la création d’un « quatrième pouvoir »  lisse et asservi où toutes les têtes sont alignées autour de grandes thématiques de gauche qui constituent désormais les « tables de la loi » et ont remplacé «  l’opium du peuple » pour ces citoyens français tellement méprisés par la "nomenklatura" politico-médiatique, désormais entièrement imbriquée dans la vie privée et professionnelle.

Les thèmes aussi racoleurs que le féminisme, l’antiracisme, l'islamophobie, l’antisémistisme,  l’antifascisme, la lutte contre l’homophobie (lesbianisme – homosexualité – bisexualité – transsexualité – pédophilie), le « mariage pour tous avec la PMA et la GPA, une immigration bienveillante et incontrôlée, la dépénalisation de l'usage du cannabis, l’euthanasie (sous couvert de l’action militante du PS Jean-Luc ROMERO et de son Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité), la généralisation de l’IVG comme simple moyen de contraception au prix du déremboursement des médecines naturelles et de l’homéopathie) ne sauraient être contestés, pas même évoqués ou débattus contradictoirement  sous peine de sanction immédiate !. Aude LANCELIN par exemple, journaliste à l'OBS qui voulut faire entendre sa voix discordante aux volontés de sa nouvelle direction, le paya de sa place ! Il est infiniment plus gratifiant d'assurer la promotion, à l'occasion  de ses incessantes et touffues productions littéraires, d'un membre éminent de la "secte" comme Yann MOIX, de se rouler avec lui dans la fange de son addiction sexuelle pour les très jeunes asiatiques, son dégoût pour les quinquagénaires, sa haine maladive pour ses parents et sa fratrie ; ou mieux encore, promouvoir la pédophilie avec Frédéric MITTERRAND ou Daniel COHN-BENDIT !  Aucun risque alors d'être critiqué et exécuté par la caste politico-médiatique solidaire et unie ; Guy BEART, encore lui, n'avait-il pas chanté dans sa chanson LA VERITE en 1968 :

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D'abord on le tue Puis on s'habitue 
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

Quelle ignominie que de n'être pas marxiste après 68 ; sous les années MITTERRAND, il fut banni et chassé du "trio des trois B" (brel - brassens - béart) qui incarnait si bien la chanson de qualité ! Mais être l'ami de Georges POMPIDOU, ne pas être marxiste quand même, quelle indignité  !!! Et GAINSBOURG incarnait, à son insu, beaucoup mieux les valeurs de la "gauche bobo". Une pensée émue pour ZEMMOUR, OBERTONE, des philosophes pourtant intrinsèquement de gauche comme Alain FINKIELKRAUT ou Michel ONFRAY, ou bien un écrivain tel que Michel HOUELLEBECQ, censurés puis sacrifiés sur le bûcher de la "fachosphère" pour crimes d'indépendance d'esprit et ostracisés de nos médias bien-pensants.

Pour l'audiovisuel, la tâche était beaucoup plus simple, puisque le service public  (France 2, France 3, France 5, France 4, France Ô, Franceinfo, Outre-Mer 1ère, Arte, TV5 Monde et France 24 pour la Télévision ; les stations de Radio France pour la radio : France Info, France Inter, France Bleu, France Culture, France Musique, Mouv', FIP, RFI et en sus l'INA (Institut national de l'audiovisuel) sont financées à 80% par le budget d'état au travers l'énorme et insupportable REDEVANCE  AUDIOVISUELLE (139€ en 2019) à laquelle sont astreints "nolans volens" tous les contribuables français. Malgré l'énormité des moyens financiers mis à sa disposition (au détriment de la santé, l'éducation, l'armée, la police ou la justice !), elle ne brille guère par l'originalité et la qualité des programmes produits et diffusés mais a constitué d'incroyables viviers où tout journaliste professionnel, dans la mesure où il est bien-pensant, de gauche et mieux encore homosexuel, peut trouver une rente à vie jusqu'à se retraite ! Et le rôle de ces rédactions pléthoriques, tellement onéreuses pour le budget public ne cesse de croître, puisque des chaînes comme FR5, initialement dédiées à "l'éducation et le partage des savoirs et des connaissances" sont insensiblement devenues des chaînes de propagande gouvernementale et de rééducation politique où règnent en maître les "amis" de FLANBY comme Ali BADOU (ex-compagnon de la fille de François MITTERRAND et père de ses petits enfants, écarté de CANAL PLUS à la suite de mésaventures judiciaires), ou Karim RISSOULI (auteur du livre à succès "Conversations privées avec le Président"), ou Patrick COHEN bien entendu. Le contrôle est d'autant plus facile que les responsables des groupes audiovisuels publics sont nommés par une entité prétendument autonome, dont le Président relève du choix du Président de la République par lequel il doit être adoubé pour obtenir ce poste prestigieux, et qui en conséquence doit s'engager à le servir au mieux de ses intérêts. Clown BOZZO avait choisi l'ex-directeur de cabinet du Premier Ministre Lionel JOSPIN, le haut-fonctionnaire Olivier SCHRAMECK, qui le servit au mieux de ses intérêts et participa ainsi à la décrédibilisation du service public audiovisuel et à la totale mise sous tutelle de l'information. Est-il réaliste de se demander combien de temps un système aussi "bisounours" et bloqué, interdit à tout  nouveau talent qui ne rentre pas dans le moule obligatoire,  pourra perdurer sans risque d'implosion interne ? Le successeur de FLANBY n'a-t-il pas lui même constaté devant les Députés : "L'AUDIOVISUEL PUBLIC EST UNE HONTE POUR LA REPUBLIQUE" ! Constat de bon sens dans une démocratie où de telles concentrations à finalité politicienne pour fausser le jeu électoral en trompant et manipulant les citoyens ne devrait pas être possible ; mais hommage indirect à son prédécesseur qui, la aussi et à l'encontre des intérêts du pays, a dégradé et corrompu une des structures démocratiques essentielles d'un état de droit !

Dès 1968, le ver est dans le fruit ! Le Syndicat de la Magistrature vient d'être crée ; c'est le premier syndicat professionnel de magistrat. Il est constitué de militants radicaux progressistes se décrivant comme "des prolétaires de la justice", des "juges rouges" qui, hostiles au secret de l'instruction, interviennent et communiquent dans la presse d'extrême-gauche comme "Rouge" du jeune PLENEL (déjà !), "Révolution", où la revue maoïste "La Cause du Peuple".
Ils s'opposent farouchement au principe d'impartialité du juge et militent pour la partialité révolutionnaire qu'Oscar BAUDOT, Substitut à MARSEILLE, immortalisera dans sa fameuse HARANGUE en 1974 :

 "«Soyez partiaux, écrivait-il. Pour maintenir la balance entre le fort et le faible, le riche et le pauvre, qui ne pèsent pas d'un même poids, il faut que vous la fassiez un peu pencher d'un côté. (…)Ayez un préjugé favorable pour la femme contre le mari, pour l'enfant contre le père, pour le débiteur contre le créancier, pour l'ouvrier contre le patron, pour l'écrasé contre la compagnie d'assurances de l'écraseur, pour le malade contre la sécurité sociale, pour le voleur contre la police, pour le plaideur contre la justice.»

 Une affaire retentissante donne dès 1972 valeur exemplaire à ces principes révolutionnaires : A BRUAY-en-ARTOIS, le Juge Henri PASCAL, membre éminent du nouveau syndicat, que la Presse progressiste admirative surnomme "le petit juge rouge" et dont la "CAUSE du PEUPLE" est le porte-voix, place en détention, au seul motif de sa profession de Notaire et de notable de province, Maître Pierre LEROY pour l'assassinat d'une jeune fille de famille modeste, âgée de 15 ans 1/2, dont le corps a été retrouvé dans un terrain vague par des enfants jouant au football. La presse progressiste, au premier rang de laquelle Serge JULY (« J’étais là en tant qu’agitateur, pas là comme journaliste. C’est une ambiguïté qui me poursuit depuis des années. » explique-t-il désormais), futur cofondateur et rédacteur en chef du journal LIBERATION, qui intervient alors pour LA CAUSE DU PEUPLE, s'installe sur place pour couvrir cette tragédie exemplaire.
Dans leur rage (André GLUKSMAN en particulier !), ils n'hésitent pas à écrire : « Un notable qui mange un steak d’une livre quand les ouvriers meurent de faim ne peut être qu’un assassin d’enfant. »  et réclament sa tête sur l'échafaud (oui, plus tard, ces amis très proches de BADINTER militeront pour l'abolition de la peine de mort)  !

Résultat : la vie et la carrière du Notable sont brisées ; le Juge PASCAL doit être dessaisi du dossier par la Cour d'Appel d'Amiens tant son instruction à charge est une honte et un déni de toute justice et équité !. L'assassinat d'une enfant de quinze ans ne sera jamais élucidé bien qu'un de ses compagnons de jeu ait reconnu de manière circonstanciée les faits et que les lunettes de la victime aient été retrouvées à son domicile. Il ne pouvait payer à la place d'un "bourgeois", au risque de décrédibiliser le Syndicat de la Magistrature et la presse révolutionnaire.
Désormais sage et conscience de notre société, Serge JULY, revenu "plein d'usage et raison" de ses missions de guerre révolutionnaire, professe désormais doctement sur toutes les chaînes d'information, où il sermonne et donne ses leçons de morale maoïste ; son successeur PLENEL a repris sa croisade d'agitateur professionnel et d'accusateur public ; leurs comparses révolutionnaires - complices et alliés en déstabilisation de la société bourgeoise -, le Syndicat de la Magistrature s'est vu offrir les Sceaux de la Justice par Christiane TAUBIRA qui a nommé ses membres les plus radicaux aux postes clés du Ministère et des Juridictions.
Dès 1968, Guy BEART avait bien compris les dérives de la machine infernale constituée de la Presse et de la Justice,  qui serviront si bien la cause du socialisme à la sauce "hollandaise" :

1968 : "Rotatives" de Guy Béart
album : "La Vérité"

 

bibliographieBibliographie :
DORMANN Benjamin . "Ils ont acheté la presse : pour comprendre enfin pourquoi elle se tait, étouffe ou encense"Ed Jean Picollec. 2012. 420 pages. ISBN 978-2-86477-271.2

 

Le Clown en représentation chez son cireur de chaussures !

ubu cetelemTouchantes retrouvailles sur la Base Militaire d'Abu-Dhabi entre le Père Ubu, promu du grade de Sapeur Camembert à celui de Généralissime, et Crédito, la mascotte buisson de Cetelem, quelque peu asséchée par le souffle du désert

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios