elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

La tournée du Bouffon

images/bozo_islamic_circus2.webp

Eloge de la folie

En ces tristes journées de confinement, alors que les loups sont entrés dans villes et villages,  que la menace insidieuse plane silencieusement au coin de chaque rue désertée de nos cités fantômes, que la mort fauche indistinctement jeunes et vieux, "sans dents" ruraux et jeunes citadins "bobos" vainqueurs du "nouvel ordre mondialisé", comment ne pas citer les vers du poème d'Aragon, "Est-ce ainsi que les hommes vivent ?" mis en musique par Léo Ferré et repris par de nombreux interprètes, qui "trotte" dans nos têtes :

 

 

aragon
C'était un temps déraisonnable, on avait mis les morts à table
Est-ce ainsi que les hommes vivent ?
- poème de Louis Aragon, mis en musique et interprété par Léo Ferré -

Mérites comparés des fils spirituels d'Henri Queuille

Si Jacques CHIRAC, cinquième Président de la Ve République, est objectivement considéré comme le fils aîné du grand philosophe politique et penseur corrézien Henri QUEUILLE, le septième Président en la personne de François HOLLANDE en est tout aussi légitimement le fils puîné.
Tous deux sont de purs technocrates, issus de l'Ecole Nationale d'Administration et haut fonctionnaires, n'ayant poursuivi dans leur vie professionnelle d'autre obsession que celle de s'emparer du pouvoir pour le pouvoir  : c'est dans un but uniquement électoraliste qu'ils choisirent la Corrèze comme terre d'élection pour s'y tailler un fief électoral, puis en diriger le Conseil Général : de 1970 à 1979 pour CHIRAC ; de 2008 à 2012 pour le second, dont les corréziens se souviennent encore, tant il ruina durablement et endetta ce petit département rural.

L'égalité républicaine à l'épreuve de la pandémie : masques "ffp2", solution hydro-alcoolique et mousse au chocolat

"L'usage des masques est réservé aux personnes atteintes de la maladie et aux personnels soignants en contact rapproché avec les malades"

Ces dernières heures, d'aucuns ont pu s'inquiéter de ne plus lire d'informations sur la campagne présidentielle frénétique du clown BOZO, dont le silence médiatique était assourdissant pour cette attraction foraine internationale rompue à toutes les bassesses, avilissements et contorsions pour grappiller quelques secondes d’intérêt dans la presse.
S'imaginaient-ils benoîtement que la décision prise sous l'autorité de BOZO par son gouvernement en 2013 de mettre fin au principe de précaution, en-cours jusque là, pour constituer d’importants stocks de masques FFP2 à distribuer à la population en cas de pandémie (723.000.000 stockés à VITRY-le-FRANCOIS 51), lui causait quelques coupables remords ; au motif de production massive, rapide et peu coûteuse de ces masques par la République Populaire de Chine, elle avait été réfléchie et adoptée, car offrant la garantie qu'il n'existerait pas de rupture de stock en cas de tension sur le produit. 
Oui, mais voilà : était-il prévisible pour des socialistes à la mode hollandaise qu'une épidémie puisse partir de Chine et anéantir toute la production dans ce pays avant d’atteindre nos lointaines contrées.
Et, les grands principes de gouvernement, tels que : « Gouverner, c’est prévoir. Ne rien prévoir, ce n’est pas gouverner, c’est courir à sa perte ! » n’étaient-ils pas la marque d'hommes politiques du XIXe siècle de droite, tels qu’Adolphe THIERS (le bourreau des Communards), ennemi juré des premiers socialistes, que l’on qualifierait aujourd’hui de membres de la « fachosphère », même s’ils avaient redressé le pays au sortir de l’humiliante défaite de 1870.
Un instant de silence donc assimilable à une introspection philosophique pour comparer une doxa progressiste de gouvernement, héritée de l’immortel corrézien Henri Queille (auteur du fameux : "Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent"), reprise par Jacques Chirac et résumée dans deux aphorismes remarquables : " Il n'est aucun problème politique qui ne puisse se résoudre par l'inaction ", et bien sûr : "Il n'est aucun problème assez urgent en politique qu'une absence de décision de puisse résoudre " aux principes barbares et fascisants qui depuis l’antiquité romaine sous-tendent l’action de la droite la plus réactionnaire, l’illustre : « Si vis pacem, para bellum », repris aujourd’hui par l’aphorisme : « Gouverner, c’est prévoir ».

imbert
Le miraculeux soufflé au chocolat de Jean Imbert

Vu les drames et les morts causés par sa politique irresponsable (pas grave, puisque le "successeur" en assumera l’impopularité), espéraient-ils que le grand homme aurait au moins la décence de se taire ?
Rien de tel bien sûr ; comme d’habitude il rebondit de la plus belle des façons dans un magnifique article de GALA, la revue des « stars » qui lui manifeste un intérêt et une affection sans borne et nous entretient du sujet qui lui importe le plus en cette période tellement difficile pour le pays : la préparation de la mousse au chocolat spéciale conçue à son intention par Jean IMBERT, le chef de l’Elysée !
Peu importe que par sa faute des gens engagés pour soigner les malades dans les hôpitaux et centres de soin, ou bien sur le terrain pour faire respecter les règles du confinement, exposent inutilement leur vie ; lui, en toute sécurité, s'empiffre de sa fameuse mousse au chocolat. Et, à titre de privilégié de la République, il ne manque pour sa part ni de masque "ffp2", ni de solution hydro-alcoolique, ni de domesticité pour les lui appliquer !.
Pourquoi le peuple de gauche le lui reprocherait-il ? ; n’a-t-il pas concédé aux associations militantes LGBT et aux « sans dents » le privilège du MARIAGE POUR TOUS, ouvert la voie à la PMA et à la GPA remboursées par la collectivité, accordé à toutes l’IVG réduite au rang de simple contraception remboursée à 100%, tout en déremboursant les médecines douces et naturelles, ainsi que les traitements homéopathiques ! On ne peut quand même comparer les grandes réalisations de prestige du quinquennat à l'insignifiance et la trivialité du stockage inutile des masques chirurgicaux à l'intention des personnels qui en auraient éventuellement un besoin vital en cas de pandémie.
Car, "gouverner, c'est prévoir !" ; et satisfaire les caprices communautaires d'activistes LGBT est quand même plus gratifiant financièrement et électoralement que garantir la protection sanitaire de toute la population d'un pays de 67 millions d'habitants à l'occasion d'une bien hypothétique pandémie.

 

Le coronavirus est une chance !

 

Extraction chomage4
Vous étiez membre du gouvernement sous Hollande.
Vous n’avez pas attendu Macron pour macroner sévère, du temps du président Normal Ier :
Ancienne Ministre de la Santé, ancien conseiller chargé de la sécurité sanitaire de l’ancienne Ministre de la Santé, quand « l’union sacrée contre le Covid » n’aura plus cours, cela sera difficile de justifier la décision prise en 2013 de supprimer un stock d’un milliard de masques pour s’orienter vers une délocalisation de la production… en Chine. Et au moment où on vous demandera de fournir rapidement des explications convaincantes, ce ne sera pas possible de se planquer derrière un masque FFP2 en espérant qu’on vous oublie.
Laurent GAILLARD, article CAUSEUR.FR, 30.03.2020

Tu avances et tu recules ...

Tu avances et tu recules,
Comment veux tu,
Comment veux tu que je t'enc... ?

Bozo le clown, discours aux "sans dents"

 

mohamed_bozo

le 49-3 est une brutalité ; le 49-3 est un déni de démocratie ; le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire"  Grande parade du Bozo-circus, Assemblée Nationale, 9.02.2006

En 2015 et 2016, sous l'autorité et avec l'aval du Conseil des Ministres présidé par François HOLLANDE, le gouvernement de Manuel VALLS a recours à six reprises à l'article 49-3 pour faire adopter les lois MACRON (lois sur la croissance et l'emploi), puis EL KHOMRY (loi sur le travail)

Le 3 mars 2020, HOLLANDE dénonce l'engagement de l'article 49.3 par le Premier Ministre Edouard Philippe pour faire avancer l'adoption de la loi portant réforme du régime des retraites, dont les discussions sont bloquées par les manoeuvres de quelques députés du clan trotsko-extrémiste

Le Clown en représentation chez son cireur de chaussures !

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios