elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

Indépendance de la Justice

Moi Président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante. Je ne nommerai pas les membres du Parquet alors que l’avis du Conseil de la Magistrature n’a pas été dans ce sens.

 

Le 10/12/2012 : poursuites engagées par TRIERWEILLER contre les auteurs du livre LA FRONDEUSE, paru au mois de septembre 2012, FLANBY et Manuel VALLS interviennent auprès du Président du Tribunal de Grande Instance de PARIS : "La Frondeuse" : Hollande soutient Trierweiler et "stupéfie" la droite.

Lire l'article du "Nouvel Observateur"

 

LE MUR DES CONS : les enfants d'Eva Joly et de Christiane Taubira ...

Exemple parfait de l'impartialité des juges socialistes du Syndicat de la Magistrature, cet immense tableau d'infâmie placardé au siège du syndicat, avec toutes les personnalités dont la tête est mise à prix pour ne pas partager l'idéologie dominante et le faire savoir, fut-ce au prix du déshonneur du serment prêté lors de leur entrée à l'ENM à Bordeaux, au prix de la souillure imprescriptible de la robe qu'ils portent au nom du peuple français, qui leur permet de dire le droit dans l'absolue irresponsabilité et la totale impunité ! Allons enfants de Taubira, vite le bûcher pour tous ces renégats, ces apostats et ces relapses !

Instrumentaliser la Justice pour abattre et discréditer leurs adversaires politiques, c'est assurément une réussite magistrale de Flanby et ses amis "gays" !

Il faut respecter l'indépendance des juges socialistes claironnent les icônes de la socialie bobo-gay ! Est-ce qu'ils se respectent eux-mêmes, respectent-ils le serment prêté lors de leur admission à l'ENM ? Qui peut encore le croire ? Ce ne sont plus des magistrats tant ils souillent ce nom ; ce sont les Commissaires politiques d'un régime taubirien où toute transgression de pensée de la ligne officielle vous expose aux Procès de Moscou : poursuites, condamnations judiciaires et en sus discrédit par les médias aux ordres ! Et pendant ce temps, l'économie s'écroule, le chômage galope et l'on vante l'exemple de l'Espagne et du Portugal socialistes pour l'application du mariage gay, en omettant l'implosion économique, les 30% de chômeurs, l'abaissement de ces grandes nations réduites à mendier sur le marché des capitaux internationaux tellement haïs et mettre en oeuvre la politique économique imposée par l'étranger "
"Je ne pensais que je serai autant émue" peut triompher  l'indépendantiste guyannaise sur les plateaux de télévision !" Pauvre pays !!!

 

Se servir plutôt que servir : une certaine idée des privilèges de la caste énarchique !

A la fois archétype et incarnation caricaturale de cette "caste de hauts fonctionnaires minée par l'entre-soi et les conflits d'intérêts", BOZZO a persisté sans décence ni remords à cotiser (entre sa sortie de l'ENA en 1980 et sa retraite le 15 mai 2017), avec le statut de "fonctionnaire détaché de la Cour des Comptes assurant les fonctions de Président de la République", à la caisse de retraite de cette Institution où il n'a servi effectivement que trois ans, pour empiler les pensions de Premier Secrétaire du PS, Député-Maire de Tulle, Président du Conseil Général de Corrèze, conseiller régional, député européen, ancien Président de la République (il a droit en sus à un logement meublé, une voiture avec deux chauffeurs, une protection policière assurée par deux agents ainsi qu’à la mise à disposition de sept collaborateurs chargés de l’épauler au quotidien), plus ses revenus de membre de droit du Conseil Constitutionnel, soit 35700 € de pensions mensuelles.
Ainsi que le relate l'hebdomadaire MARIANNE, ou VALEURS ACTUELLES, les membres de son gouvernement hauts-fonctionnaires avaient du démissionner ou se mettre en disponibilité de la haute administration, comme leur en faisait obligation la loi de moralisation votée après l'affaire CAHUZAC.
Mais pas lui évidemment, puisque ce donneur de leçon - méprisant et infatué de sa personne - flotte bien trop au-dessus des lois et des règles communes des simples citoyens pour les appliquer à sa personne, puisque membre d'une caste catégorielle privilégiée de technocrates de droit divin dont il dénonçait les abus en 1989 !.

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios