elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

Déontologie et conflits d'intérêt

Moi Président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts

 

  • Pour débuter, je nomme Jean-Marc AYRAULT, Député-Maire de Nantes et Président du Groupe socialiste à l'Assemblée Nationale ; bien sûr, nul n'ignore qu'il a été condamné pénalement en 1997 ès qualité de Maire pour octroi d'avantages injustifiés (délit de favoritisme) à 6 mois de prison avec sursis et 30.000 Frcs d'amende ; mais plus de 10 ans s'étant écoulés, cette peine ne figure plus sur son casier judiciaire. Et puis, tout le monde sait que Jean-Marc est un parfait honnête homme .Bien sur, dans le principe, j'avais promis le contraire, mais c'était avant ....
  • Harlem Désir nommé premier secrétaire national du PS ! Là, je n'y suis pour rien : c'est Martine Aubry qui l'a choisi ! Et comme nous avons abandonné les règles trop imparfaites de démocratie directe et d'élections par le vote des militants du parti, il s'est trouvé propulsé à ce poste du seul fait que ses camarades lui avaient demandé de signer en premier la motion Aubry/Ayrault qui a remporté le vote. Et puis, pour les éléphants du parti appelés au gouvernement, c'était la meilleure solution car c'est le plus insignifiant du parti, et il ne fera d'ombre à personne !De toute manière, sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 frcs d'amende est ancienne ; on lui reprochait d'avoir perçu d'une association lilloise liée à la MNEF des salaures de complaisance en sus de ses revenus de Président de SOS RACISME ! Mais avec ses amis trotkistes de l'UNEF-ID, ils avaient tous croqués lorsqu'ils avaient pris le contrôle de la MNEF, Mutuelle Etudiante. On reproche maintenant leurs tarifs à ces Mutuelles qui ne permettent pas aux étudiants de souscrire une assurance santé, et donc de se soigner correctement ! Mais il faut bien combler les trous !
  • La pétaudière du Ministère de la Justice : Christine TAUBIRA, que j'ai nommée à la surprise générale Garde-des-Sceau, fait appel à l'ancien directeur de cabinet d'Elisabeth Guigou, en lui promettant qu'il choisirait ses collaborateurs ! Promesse non tenue, puisqu'elle impose d'abord cinq conseillers originaires du département de la Guyanne, dont elle prônait l'indépendance au début de sa carrière ; ils héritent du nom "Les Guyannais". Ceci est bien anecdotique, mais elle impose en sus avec le titre de Conseiller Spécial de la Ministre son compagnon, JF BOUTET, qui assume en parallèle la charge juteuse d'Avocat près les Cours de Cassation et du Conseil d'Etat, et devra plaider contre l'Etat pour sa clientèle privée. Elle n'y voit aucun conflit d'intérêt potentiel et insulte le Directeur de la Rédaction de l'EXPRESS qui a diffusé cette information dans son quotidien.
  •  J'ai choisi Jérôme CAHUZAC comme Ministre du Budget, en charge de la réduction du déficit de l'état et de la lutte contre la fraude fiscale, dès ma prise de fonction sous la pluie en ce beau mois de mai 2012.
    edwy 250Il était très bien préparé à cette tâche difficile ; calme, cohérent et compétent, il figure vite au premier rang des rares ministres appréciés par les français, au même titre que Manuel Valls tant ils paraissent moins sectaires, faux ou menteurs que leurs collègues ou moi-même.
    Courant décembre, le site MEDIAPART crée par un ami avec lequel je magouille depuis les années 1980 lorsque j'étais son informateur anonyme des "coups tordus", qui a écrit le livre en charge de lancer ma campagne pour les primaires de 2011, et m'a directement informé début décembre lors d'un entretien dans mon bureau qui a duré deux heures de la réelle implication de CAHUZAC, journaliste démissionnaire du MONDE (c'est tout dire !), Edwin Plenel, dit "mouche à merde" ou "la fouine", en raison des méthodes peu orthodoxes de Justicier peu qu'il utilise pour redresser les torts, dénonce, à partir de l'enregistrement d'une conversation téléphonique interceptée illégalement, Jérôme Cahuzac comme détenteur d'un compte à la Banque Suisse UBS, ouvert alors qu'il exerçait sa profession de Chirurgien esthétique, grand spécialiste des implants capillaires, où il aurait placé quelques économies pour les soustraire au fisc français.
    CAHUZAC dément cette information devant la représentation nationale, devant le Premier Ministre, et devant moi-même, les yeux dans les yeux, euh ... euh ...
    Quand je vous dis que je ne manque pas d'autorité !
    Le 26-03, il démissionne de ses fonctions, opportunément la veille d'une mise en examen de mon prédécesseur à Bordeaux pour "abus de faiblesse" sur la détentrice de la plus grande fortune française. Comme prévu, le choc crée par cette annonce fait totalement passer au second plan la démission de mon ministre.
    Mais celui-ci, à sa demande, est reçu le 02-04 par les deux juges instructeurs de son dossier et leur avoue avoir menti et avoir bien été titulaire d'un compte en Suisse ; il est immédiatement mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale" et dans son blog réïtère publiquement ses aveux, sollicitant à genoux le pardon des français.
    Pour ma part, je hurle avec les loups dénonçant "un mensonge impardonnable" et tire sur l'ambulance avec mes camarades socialistes, au premier rang desquels ceux qui ont fait bien pire que CAHUZAC, non pour soustraire au fisc une partie de l'argent honnêtement gagné, mais pour l'avoir plus prosaïquement détourné au moyen de salaires de complaisance au détriment des mutuelles étudiantes, donc de la santé des étudiants !.
    Même les bras du Ministre du "Redressement" en "tombent", mauvais augure ; nous avons chuté bien bas, mais l'on reviendra ; ne sommes-nous la vivante incarnation de la "République Exemplaire" maçonne et laïque, donneuse de leçons de morale à la terre entière, notamment les plus pêcheurs d'entre les notres comme Harlem Désir ou Julien Dray ! Espérons que Jérôme Cahuzac ne mettra pas fin à ses jours ; il est homme courageux et serait bien capable de le faire pour échapper à l'indignité dont nous le couvrons et aux flots de bons sentiments que nous déversons pour nettoyer nos propres écuries pourries et malodorantes ! il ne manquerait plus qu'un tel scandale !
  • Offshore Leaks : les scandales au sein de la "gauche morale", de la "République exemplaire socialiste" se bousculent les uns après les autres !
    Après l'acquisition par une société d'investigation américaine d'une liste "d'investisseurs" dans des sociétés "offshore" des Iles Caïmans, il apparaît qu'Emile AUGIER, camarade de promotion de FLANBY au sein de la prestigieuse promotion VOLTAIRE de l'ENA, Inspecteur des Finances s'étant lancé dans les affaires sous l'aile protectrice du grand ami de François Mitterrand, son exécuteur testamentaire, André ROUSSELET, qui en avait fait son successeur au sein de la Compagnie de Taxi "G7" , après fortune faite a investi dans des sociétés en CHINE, se trouve maintenant engagé à travers ces sociétés dans des "affaires" aux Iles Caïman, Paradis fiscal bien connu. Rentré en FRANCE, il a racheté à Pierre Bergé le magazine homosexuel TETU, et il est également devenu le Tresorier de la campagne électorale de son ami François Hollande en 2012 ! Vous savez, FLANBY, le même qui confiait au grand discours programme de VILLEPINTE que son seul vrai ennemi était le "CAPITAL", celui qui avait promis de taxer à 75% les plus hauts revenus du pays, qui vilipendait certain acteur d'aller s'installer en Belgique ! Misère, misère !
    Voir l'article du MONDE (le journal de Pierre BERGE qui dégomme Emile AUGIER, étonnant non ?)
     

  • La mère de mes quatre enfants, avec laquelle j'ai vécu maritalement depuis l'ENA jusqu'en 2005, la févorite déchue que j'avais laissée pour une obscur et intrigantee journaliste de "MATCH" devenue première dame, première maîtresse ou première favorite comme vous l'entendrez, n'a plus politiquement que le titre de Présidente de la Région POITOU-CHARENTE. En pleine crise de séparation, elle avait remporté la primaire socialiste de 2007 et avait été battue par Nicolas Sarkozy. Après ma mue de limace en papillon, c'est moi qui l'avast battue aux primaires de 2011 ! Lors des législatives qui ont suivi mon accession au trône, elle s'était présentée aux élections législatives de LA ROCHELLE, écartant le candidat légitime, et nous avions convenu qu'elle hériterait de la juteuse présidence de l'Assemblée Nationale. Malheureusement, l'intrusion de ma nouvelle favorite dans la campagne électorale et le refus du légitime candidat socialiste à se retirer devant la favorite déchue ont déjoué nos plans et elle a été largement battue.

Comme la nouvelle favorite lui voue une haine tenace et refuse l'accession de Ségolène au gouvernement, j'ai du la recaser à un poste juteux ; j'ai profité de la création de la Banque Publique d'Investissement pour en faire une banquière, puisque qu'elle devient Vice-Présidente et Porte-Parole de cet établissement. Encore une fois, République Exemplaire, et déontologie sont les maîtres-mots de mon vocabulaire ; pas de conflits d'intérêt sous mon mandat, l'essentiel était que mes fidèles, mes zélateurs et mes proches s'en mettent plein les pocyes !

 

Le Clown en représentation chez son cireur de chaussures !

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios