elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

La tournée du Bouffon

images/bozo_islamic_circus2.webp

Mérites comparés des fils spirituels d'Henri Queuille

Si Jacques CHIRAC, cinquième Président de la Ve République, est objectivement considéré comme le fils aîné du grand philosophe politique et penseur corrézien Henri QUEUILLE, le septième Président en la personne de François HOLLANDE en est tout aussi légitimement le fils puîné.
Tous deux sont de purs technocrates, issus de l'Ecole Nationale d'Administration et haut fonctionnaires, n'ayant poursuivi dans leur vie professionnelle d'autre obsession que celle de s'emparer du pouvoir pour le pouvoir  : c'est dans un but uniquement électoraliste qu'ils choisirent la Corrèze comme terre d'élection pour s'y tailler un fief électoral, puis en diriger le Conseil Général : de 1970 à 1979 pour CHIRAC ; de 2008 à 2012 pour le second, dont les corréziens se souviennent encore, tant il ruina durablement et endetta ce petit département rural.

L'égalité républicaine à l'épreuve de la pandémie : masques "ffp2", solution hydro-alcoolique et mousse au chocolat

agnès1

"L'usage des masques est réservé aux personnes atteintes de la maladie et aux personnels soignants en contact rapproché avec les malades"

"Aujourd’hui, il n’y a aucune indication à acheter des masques pour la population française”... 
“Nous avons des dizaines de millions de masques en stock en cas d’épidémie ; si un jour nous devions proposer à telle ou telle population ou personne à risque de porter des masques, les autorités sanitaires distribueraient ces masques aux personnes qui en auront besoin”.

Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, Professeur des Universités - Praticienne spécialiste en Hématologie
Déclaration de Mme BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, à l'issue du Conseil des Ministres du 26 Janvier 2020

Précisons que Mme BUZYN est une personne parfaitement honorable et respectable, dont le parcours professionnel remarquable et la longue expérience professionnelle à la tête d'un service hospitalier d'urgence, spécialisé en hématologie, garantit l'adéquation parfaite entre sa formation et le poste qu'elle occupait.
Comme d'autres responsables dans cette affaire, elle a du gérer une crise avec des moyens dont elle héritait sans que sa responsabilité ne fut en rien engagée dans leur choix ou leur dimensionnement !
Encore une fois, comme malheureusement c'est maintenant de règle dans ce pays, les décisionnaires, dont les choix politiques antérieurs ont laissé notre pays tellement démuni dans la tempête, ne sont nullement invité à les justifier. Le fait qu'ils appartiennent au "camp du bien" les protège et les immunise contre toutes les fautes qui pourraient leur être reprochées et ils n'auront assurément pas à répondre des milliers de décès de pauvres gens dont leur incurie est la cause !.

Appartiendraient-ils au camp opposé, ce serait la curée contre les responsables qui seraient voués aux gémonies, jetés dans la Gehenne, écartelés en place publique dans l'hystérie d'une presse cette fois implacable dans ses réquisitoires sur les plateaux des chaînes d'information hantées de "pseudos" experts et spécialistes héritiers directs de FOUQUIER-TINVILLE ! Ce n'est pas un mauvais rêve que de voir les pires activistes de mai 68, qui ont consacré leur vie au triomphe d'un trotskisme libertaire ou d'un maoïsme éradicateur en vies humaines, adversaires résolus de la démocratie républicaine et de l'état de droit, - tels Edwin PLENEL, Dany COHN-BENDIT, Romain GOUPIL, Serge JULY - qui ont soutenu et justifié tous les attentats et crimes aveugles,  les pires génocides et holocaustes dans la mesure où ils étaient commis au nom de principes progressistes et de libertés (fussent-elles d'émancipation sexuelle même si des enfants en sont les innocentes victimes !), intervenir à longueur de journée à titre "d'experts" sur des chaînes d'information, telles LCI du groupe TF1 (qui a ainsi acquis du CSA l'autorisation d'émettre en clair),  pour délivrer au peuple imbécile des "sans dents", "sans tête" et "sans mémoire", le message libératoire de leurs exceptionnels échecs 
Mais rien de tel, puisque le responsable se nomme Clown BOZO !

Il est établi que le gouvernement de Nicolas SARKOZY avait, suite à une pandémie, acquis par mesure de précaution un milliard et 750 millions de masques chirurgicaux et FFP2, qui avaient été stockés préventiment dans un dépôt spécialement construit et aménagé à cette fin à Vitry-le-François (Marne) pour un coût de 33 millions d'euros. Mais lorsque la question du renouvellement de ce stock se posa, le gouvernement avait changé de bord et n'avait d'autre politique que l'anti-sarkozysme systématique. Le stockage étant une mesure sarkozyste, il fallait évidemment l'annihiler et prendre le contre-pied absolu ; ainsi vont les garndes politiques !
Lorsque sa Ministre lui soumit donc la question, la réponse de BOZO fut celle qui était attendue : non renouvellement des stocks et abandon de la politique de protection sanitaire des populations de "sans dents". En cas de besoin, avec ses énormes moyens de production, la République Populaire de Chine pallierait à tous les besoins du pays !

Il appartient maintenant au "successeur" de s'expliquer et à ses Ministres de la Santé de gérer l'ingérable ; BOZO-le-CLOWN lui est bien tranquille : ce ne sont pas les journalistes des titres des groupes BERGE-NIEL-PIGASSE, DRAHI ou MEDIAPART qui viendront troubler la digestion des "mousse aux chocolat" qu'il engloutit durant son confinement. Quant aux rédactions politiques de l'audiovisuel de service public ou du groupe DRAHI, ce serait leur faire injure que de penser qu'ils pourraient pour une fois faire un travail d'investigation qui pourrait perturber la digestion de leur grand "ami" ! Mme LUCET est bien trop occupée avec toute la "fachosphère" !

"Comme d'habitude" chantait Claude François dans son oeuvre la plus connue  ... Quant aux 30.000 décès, plus personne ne s'en souviendra dans six mois !"

Ces dernières heures, d'aucuns ont pu s'inquiéter de ne plus lire d'informations sur la campagne présidentielle frénétique du clown BOZO, dont le silence médiatique était assourdissant pour une attraction foraine internationale rompue à toutes les bassesses, avilissements et contorsions pour grappiller quelques secondes d’intérêt dans la presse.
S'imaginaient-ils benoîtement que la décision prise sous l'autorité de BOZO par son gouvernement en 2013 de mettre fin au principe de précaution, en-cours jusque là, pour constituer d’importants stocks de masques FFP2 à distribuer à la population en cas de pandémie (723.000.000 stockés à VITRY-le-FRANCOIS 51), lui causait quelques coupables remords ; au motif de production massive, rapide et peu coûteuse de ces masques par la République Populaire de Chine, elle avait été réfléchie et adoptée, car offrant la garantie qu'il n'existerait pas de rupture de stock en cas de tension sur le produit. Lire les intéressantes enquêtes en date du 03 avril 2020  publiées par Nadia  SWEENY dans la revue POLITIS : "Masques : quand la stratégie industrielle française était une mesure d’urgence" et "Comment l’État a flingué l’usine qui fabriquait ses masques".

Tu avances et tu recules ...

Tu avances et tu recules,
Comment veux tu,
Comment veux tu que je t'enc... ?

Bozo le clown, discours aux "sans dents"

 

mohamed_bozo

le 49-3 est une brutalité ; le 49-3 est un déni de démocratie ; le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire"  Grande parade du Bozo-circus, Assemblée Nationale, 9.02.2006

En 2015 et 2016, sous l'autorité et avec l'aval du Conseil des Ministres présidé par François HOLLANDE, le gouvernement de Manuel VALLS a recours à six reprises à l'article 49-3 pour faire adopter les lois MACRON (lois sur la croissance et l'emploi), puis EL KHOMRY (loi sur le travail)

Le 3 mars 2020, HOLLANDE dénonce l'engagement de l'article 49.3 par le Premier Ministre Edouard Philippe pour faire avancer l'adoption de la loi portant réforme du régime des retraites, dont les discussions sont bloquées par les manoeuvres de quelques députés du clan trotsko-extrémiste

"Point de liberté pour les adversaires d'Hidalgo !" - SAINT-JUST

Depuis six ans, ce qui a été une des plus belles villes du monde est tombée aux mains d'une bande d'illuminés qui en fait un terrain d'expérimentations pour ses théories fumeuses

ont écrit deux journalistes, pourtant de gauche, dans l'ouvrage intitulé "Sainte Anne" qu'ils consacrent au vrai bilan des six années passées par Anne Hidalgo à la tête de la mairie de PARIS. Elle a bien entendu ruiné financièrement la ville criblée de dettes, fait fuir un nombre important d'habitants tant le prix du mètre carré et le montant des loyers sont désormais inaccessibles aux petits et moyens revenus, interdit la circulation automobile dans la ville au nom de l'écologie, ignoré totalement la sécurité et la salubrité publique délaissées au profit d'autres priorités, et fait baisser la natalité parisienne tant cette municipalité a entièrement axé son action sur la satisfaction des intérêts de la communauté LGBT, dont elle est l'émanation ; et bien sûr, faute de légalisation de la GPA et possibilité d'acquérir dans les fermes reproductives nigérianes ou certains états américains, difficile d'obtenir une natalité moyenne pour cette ville. Mais, pour ce communautarisme, le bilan est exceptionnel : de son soutien aux associations extrêmistes activistes, en deuil de Pierre BERGE (Femens, Act'Up, etc ...), l'organisation grandiose annuelle de la "Gay Pride", l'organisation à PARIS des Jeux Olympiques de la communauté gay financée par les fonds publics, la décoration de la Mairie, de la Tour Eiffel et même des passages piétons aux couleurs arc-en-ciel, sans évoquer bien entendu la mission d'étude publique confiée par la mairie à l'ami Jean-Luc ROMERO (promoteur du droit à l'euthanasie !) pour l'animation des "nuits gays" parisiennes.

transgenreSi à 43 ans, Anne HIDALGO a délibérément voulu réintégrer la nationalité espagnole de ses ancêtres, reconnaissons qu'elle en a effectivement gardé le caractère bien trempé ; car Madame le Maire, malgré sa douce voix et son aspect enjoué, possède en elle une volonté hégémonique de domination sans partage, une allergie à tout dialogue et une haine sans limite pour toute expression d'une opinion opposée à la vérité dont elle est l'unique dépositaire. A cet égard, elle est beaucoup plus proche d'un FRANCO et de ses méthodes démocratiques de "garrotage" des opposants, que d'une Rosa LUXEMBOURG - pourtant grande théoricienne marxiste et co-fondatrice du Parti Communiste allemand, lorsqu'elle écrit en 1917 dans ses textes sur la "REVOLUTION RUSSE", en opposition à la ligne totalitaire suivie par LENINE et TROTSKI :

 

La liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement

Pour Madame HIDALGO, c'est du côté de STALINE, MAO-TSE-TOUNG, POL POT et Edwin PLENEL que vont ses sympathies ; paraphrasant SAINT-JUST, son action serait plutôt l'affirmation de sa conviction :

 

"Point de liberté pour les adversaires d'Hidalgo ! "

Comment qualifier autrement son incroyable prétention à exiger le retrait des gares et des rues parisiennes d'une campagne légale d'affichage de l'association ALLIANCE VITA, qualifiées d' "anti IVG" et d'"anti PMA". Crime absolu passible de la peine capitale pour la grande égérie du communautarisme LGBT ; jugez par vous-même de l'infamie commise  :

 

Mais on est à PARIS, cité idyllique la plus "gay friendly" de l'univers ; et dans ce PARIS progressiste rêvé, administré par Mme HIDALGO à seule fin de satisfaire l'activisme communautaire d'une catégorie sociale distinguée par ses pratiques sexuelles, il est désormais criminel de déroger à la pensée unique, de froisser la communauté LGBT et d'exprimer une opinion dérogatoire à celle imposée par l'exécutif municipal. Et parce qu'une  décision judiciaire, prise en référé, lui donne tort, Madame le Maire entre en résistance et crucifie le juge ...

"Paris ! Paris ruiné ! Paris asphyxié ! Paris insalubre ! Paris coupe-gorge ! mais Paris, Paris Gay !"
Bilan mandat municipal

Car telle SAVONAROLE à FLORENCE persécutant et terrorisant les impies, dans sa folie dogmatique pour imposer le culte LGBT dans la nouvelle UTOPIA dont elle rêve pour sa ville, seuls les pédophiles - transgenres  -  transsexuels - lesbiennes - gays - bisexuels (d'autant plus s'ils sont toxicomanes !) sont dignes et respectables, et peuvent bénéficier à ces titres de la citoyenneté parisienne (dans la mesure où ils se déplacent à pieds, évidemment !). Tous les autres doivent-être bannis et ostracisés outre-périphérique, car un couple hétérosexuel avec enfants est par essence corrupteur des mœurs, du sens civique, voire de l'air respiré.

Paris Gay
Un bilan exceptionnel : insécurité, insalubrité, prolifération des rats, déficit abyssal ; mais au moins, avec Anne HIDALGO et le socialisme progressiste, l’activisme ultra LGBTQ a gagné la partie et imposé ses valeurs au reste de la société !

 

pedophile

Dans ce camp, les termes "catholique", "civisme", "morale", "respect", "devoir", "service du bien-public" sont des insultes, des valeurs ridicules, éculées et désuètes, donc bannies de la novlangue progressiste ; interdit d'honorer les héros morts au combat pour leur pays, mais gloire et prospérité aux vieux pédophiles sado-masochistes criminels , financiers véreux des campagnes électorales  des partis progressistes, qui pour cette action d'éclat, reçoivent la plus haute distinction militaire française des mains du chef de l'état en personne dans le grand salon de l'Elysée ! 

 Faute de résultats probants, il est classique de flatter et exciter l’extrémisme idéologique et les activistes de tout bord. Cela constitue une excellente alternative populiste au dépôt de bilan municipal et un palliatif aisé à une confrontation sereine et objective avec les réalités d'un bilan désastreux ! ! Mais combien il est indigne et insupportable dans une vieille démocratie libérale telle que la nôtre d'avoir à subir un tel étouffoir idéologique, un lavage de cerveau permanent, imposé par une communauté d'activistes se prétendant l'incarnation du camp du bien et de la vérité, soutenus par des médias entre les mains d'escrocs professionnels déguisés en financiers qui, pour réaliser à des fins privées le détournement du bien public ont passé accord tacite avec BOZO-le-CLOWN pour placer leurs feuilles de choux en faillite au service de ses intérêts électoraux et vendent sa salade indigeste au nom du progressisme et de la liberté !
Seuls deux médias résistent encore à ce rouleau-compresseur financier ; ils n'appartiennent ni au Groupe BERGE-NIEL-PIGASSE, ni au Groupe DRAHI et ne reçoivent aucune des subsides publiques versées par le Ministère de la Culture aux grands journaux dociles, au nom de la liberté et de la diversité de la Presse : Il s'agit bien entendu des deux indignes, VALEURS ACTUELLES et CAUSEUR, classifiés par le clan progressiste dans la "fachosphère", qui incarnent encore la dignité, la liberté et la déontologie d'une Presse libre.

Le Clown en représentation chez son cireur de chaussures !

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios