Le triomphe du "carpet bombing"

carpet bombingC'est donc la doctrine de communication dite du "tapis de bombes", portée par Gaspard Gantzer, qui a triomphé. Elle est censée assurer la réélection du Clown en mai 2017, par phénomène de sursaturation médiatique fondée sur la présence massive et permanente des têtes de l'exécutif dans la Presse et les médias audiovisuels. La soupe est servie par des militants socialistes, en général cadres LGBT, abusivement présentés comme  "journalistes" ou mieux encore "experts", et facilitée par l'interdiction faite à tout avis divergent de s'exprimer sans être immédiatement pris à partie, insulté, et grotesquement déformé et rapporté !

Cette tactique électorale délibérée, nous la subissons lourdement, d'autant plus que nous sommes sous un régime de lois d'exception où l'exécutif peut faire tout et n'importe quoi sans avoir à subir le moindre contrôle démocratique.

Pendant que BOZZO s'exhibe en permanence sur les médias dans son rôle de "chef de guerre impitoyable" et "père de la nation",  en étant le plus grand consommateur mondial de chrysanthèmes et se fait livrer directement d'EGYPTE les larmes de crocodile du Nil qu'il déverse à profusion lors de toutes les cérémonies compassionnelles mises en scène à son intention, certains journalistes (Eric ZEMMOUR en est l'exemple type), des comiques (DIEUDONNE), les historiens et les philosophes (même de gauche comme ONFRAY ou FINKIELKRAU)T), un  poète écrivain comme Michel HOUELLEBECK, voire un météorologue comme Philippe VERDIER (Climat Investigation) qui n'appartiennent pas à la cour servile des "courtisans" et adorateurs circassiens , sont censurés, interdits d'antenne, persécutés et perdent leurs emplois.
Ils sont par campagne de presse couverts d’opprobre, voués aux gémonies, précipités dans la géhenne et soumis à la vindicte et aux flammes des bûchers dressés par les exorcistes de l'Inquisition bien-pensante. Les émissions politiques sont désormais directement confiées aux militants socialistes bobo-LGBT comme Patrick COHEN, Frédéric HAZIZA, Audrey PULVARD, etc ... ; ainsi, Yann BARTHES, dans son émission "LE PETIT JOURNAL", dite "SALON SOLFERINO",  sur CANAL PLUS, vient de cirer les pompes successivement de CAMBADELIS, BARTOLONE, LE ROUX, VALLAUD-BELKACEM, TAUBIRA, Anne HIDALGO et maintenant VALLS pour faire "jeune",

langues pute webRuquier et Barthès, deux militants « socialo-bobo-lgbt », grimés en "journalistes", pour faire en permanence l’apologie de l’action gouvernementale et détruire les opposants qui ne peuvent évidemment répondre à leurs insultes ; servir la soupe et cirer les chaussures des ministres impopulaires qui ont besoin de leur aide ; en contrepartie !!! Petits arrangements entre amis puisque la cause LGBT sera bien défendue

sans que le CSA n'émette la moindre réaction !. L'opposition n'est pas oubliée, soit par l'intermédiaire de Franck RIESTER, leur comparse LGBT de droite,  très apprécié pour la perfection de sa beauté plastique digne de la statuaire grecque ;  mais surtout pour être tournée en dérision puisque seules Nadine MORANO, Christine BOUTTIN ou NKM sont invitées dans ces émissions pour être sacrifiées sur l'autel du "buzz" et de la bien-pensance.

morelleYann Barthès, cireur de chaussures LGBTAu point que RUQUIER, jusque là maître incontesté du communautarisme audiovisuel LGBT,  s'est plaint officiellement en accusant BARTHES d'être avantagé  par le pouvoir : pour rétablir l'équilibre, VALLS lui fera l'honneur de sa présence samedi soir dans son émission ! Nul doute que son derrière sera léché comme un sou neuf, et que ses chaussures seront aussi brillantes que celles d'Aquilino MORELLE ; il pourra en toute tranquillité sonner du tocsin, nous rappeler que nous sommes en guerre, qu'il fait tout pour que nous le restions jusqu'en mai 2017 ; qu'il faut éliminer tous les opposants regroupés dans la force obscure et maléfique où se côtoient : fascistes, antisémites, islamophobes, homophobes, chrétiens ; que le Front National aurait gagné les élections régionales si lui-même et les franc-maçons n'avaient pas été là pour sauver le pays !

Ça commence vraiment à être lourd, lassant et pénible !

Yves de KERDREL, le Directeur de VALEURS ACTUELLES (qui vient d'être financièrement sanctionné par le Ministère de la Culture pour insoumission ), en fait le constat effrayant en dressant la comptabilité de l'omniprésence médiatique de celui qui est désormais surnommé rue de Solférino : ROBOCOM

" Valls parle dans le vide. Le premier ministre, qui a jadis géré la communication de Lionel Jospin en l’incitant à se faire rare, a oublié ses leçons. Ce soir, à l’heure où vous lirez cet éditorial, il sera en train d’enregistrer l’émission On n’est pas couché aux côtés de Laurent Ruquier (diffusée samedi soir). En l’espace de cinq mois il s’agira de sa vingt-cinquième intervention audiovisuelle : sept journaux de 20 heures, dix passages dans les radios, quatre émissions de chaines d’information en continu, un passage au Grand Journal et au Petit Journal (pour faire cool !), sans oublier Des Paroles et des Actes. Quand on a un bilan à défendre ou un message à exposer, cette boulimie médiatique peut se comprendre. Mais entre ses résultats économiques et sa gestion pitoyable de l’affaire de la « déchéance de la nationalité », Manuel Valls ne peut que s’enfoncer. À la manière d’un homme pris dans les sables mouvants, et qui à force de s’agiter dans tous les sens, disparaît dans la vase !"