Détente et repos en Polynésie française

larmesLes derniers attentats remontent désormais à trois mois, et la bouffée d'oxygène qu'ils avaient apporté à l'exécutif pour se refaire dans les sondages s'érode déjà fortement !
Alors, selon les thèses de l'Hyperclasse, propriétaire de l'idéal républicain, ces machiavels criminels des salons parisiens du Marais,  les prochains ne devraient intervenir qu'au-cours du premier trimestre 2017, pour reproduire avant les présidentielles chez les électeurs "le réflexe pavlovien de légitimité" qui avait permis à FLANBY de prendre 22% de points positifs supplémentaires en une semaine et d'éviter au PS une déroute lors des élections régionales, la cellule de manipulation mentale de l'Elysée avait prévu un événement considérable pour occuper les français : un remaniement ministériel.

Et les choses avaient été bien préparées, avec la nomination d'ordures aussi corrompues et fétides que J.M.BAYLET pour les radicaux de gauche (LA DEPECHE DU MIDI) ; Jean-Vincent PLACE pour le parti des Girouettes et autres paillassons et serpillières ; Emmanuelle COSSE la "gouine" hommasse ancienne secrétaire générale des tarlouzes d'ACT-UP et à ce titre représentante personnelle de Pierre BERGE au gouvernement ;


barbara 250et surtout Barbara POMPILI, la "verte", admirée pour son physique avantageux, sa blondeur naturelle, le charme discret et appétissant de ses chairs pulpeuses de sportive, sa carnation délicatement bronzée, et sa poitrine généreuse qui enchante les députés. Il n'y a évidemment aucun sexisme en politique !

 Et malgré cet alléchant programme, FLANBY perd encore 10 points dans les sondages mensuels !!!

Alors, à l'exemple de Jacques CHIRAC, il quitte le pays avec son avion (celui qu'il avait promis de vendre à une compagnie aérienne s'il était élu) accompagné de sa garde prétorienne de tafioles et les journalistes qui le servent si bien (très souvent les mêmes), passer une semaine de vacances et de détente en Polynésie, aux frais des contribuables bien sûr. Sophie ERNOTTE, qu'il a nommée au poste si bien rémunéré de Présidente de FRANCE TELEVISION lui sert de première Dame cette fois.

Quant à Julie GAYET, elle est bien trop occupée avec le Ministère de la Culture, le CNC et les intermittents du spectacle (1  milliard de déficit payés par la caisse de chômage tous les ans) pour s'autoriser des vacances ; mais elle a exigé de FLANBY, au nom de leurs relations fétichistes et de la soumission qu'il lui doit, qu'il porte durant tous ses déplacements le collier de chien - comme dans leur appartement rue du Cirque - afin de ne jamais oublier qui est la patronne ; elle a cependant transigé pour le port de la muselière et les coups de fouet en cas de désobéissance !  Ne soyez donc pas choqués par certaines images !

 

Et pendant que certains s'amusent et prennent du bon temps sur le compte des "sans dents" et des "sous chiens", à SOLFERINO :

 

solferino