Eloge de l'incompétence et de la mollesse

mollesse eloge

En ce premier mai 2016, un an avant les prochaines présidentielles, constatons que la machine élyséenne à décérébrer par le mensonge permanent, la manipulation mentale, le tripatouillage des chiffres, l'arrosage méprisant, insolent et irresponsable des "sans dents" et autres "sous chiens", pour acheter leurs voix, avec de l'argent emprunté sur les marchés internationaux, que nos enfants et petits-enfants devront rembourser et traîner comme le rocher de Sisyphe pendant des décennies,  est déjà lancée à fond !

Puisque le "Boléro" de Ravel est désormais entré dans le domaine public, les médias ne cessent de vous le répéter sur son rythme hypnotique :  "tout va bien", "tout va bien", "tout va bien" ; " BOZZO sera reélu !".

Bien sûr que la priorité nationale est la reélection du "Clown" au mépris des intérêts du pays et de son redressement : les fidèles "trotkistes-lambertistes"sont à leur place, les communautarismes LGBT et franc-maçons dûment chapitrés et en ordre de bataille, les cloches de Manuel Valls prêtes à faire retentir le tocsin, l'ultra-gauche violente en charge du recentrage présidentiel protégée et encouragée !

Allons camarades, encore un petit effort : la mise en examen de Nicolas Sarkozy ! et peut-être,  cerise sur le gâteau, un attentat providentiel bien ciblé ! Et là, dans le meilleur des mondes mafieux, tout serait définitivement scellé et l'idéal démocratique républicain à tout jamais assassiné.

"Tout va mieux, tout va mieux, tout va mieux"

48th-anniversary-of-first-tv-broadcasting-of-les-shadoks-6231897669632000-5669283816275968-ror