Anne Hidalgo tient ses promesses : généreux élan de solidarité pour un "sans bureau"

Bertrand DELANOE obtient l'aumône d'un Bureau et d'une Secrétaire à la Mairie de Paris !

homeless bertrandAurait-il été hétérosexuel, le nouveau caprice de Bertrand 1er d'exiger un bureau personnel à la Mairie de Paris, avec mobilier national , secrétariat personnel aux frais du contribuable parisien, alors qu'il ne détient plus aucun mandat électif, eut provoqué un scandale d'état (imaginez Sarkozy exigeant de conserver un bureau et un secrétariat à l'Elysée !!!) , dénoncé avec vigueur par Edwy Plenel, la mouche à merde trotkiste internationaliste francophobe et social-traître de MEDIAPART, mis en scène par les pédérastes d'ACT UP et les prostituées lesbiennes des FEMENS, avec déversement d'excréments humains et de sang d'animaux sur les murs des lieux de culte catholiques et les fidèles les fréquentant, dégradations diverses et femmes aux seins nus courant uriner sur les autels du culte au nom de la liberté et de l'égalité des sexes, avec l'appui de Manuel Valls ! Mais Bertrand Ier est homosexuel, et cela change tout : à ce titre, il est "intouchable" et aucune inhibition ne l'arrête ; oser le critiquer c'est, à priori, comme l'affirme Pierre Bergé, être réactionnaire, homophobe, fasciste, raciste, antisémite ! Donc, puisque la morale laïque socialo-maçonnique exige que l'on soit bien-pensant, bourgeois bohême des beaux quartiers, personne ne réagit, tout le monde s'écrase et paie ses impôts ! Il faut bien que la très sainte "tafiole transcendante" continue à diriger la Mairie de Paris, en lieu et place de la marionnette andalouse qu'il a faite élire à sa place, qu'il gère personnellement et avec éclat l'organisation des "Gay Games" 2018 de Paris dont il a été le promoteur majeur avec le vieux pédéraste propriétaire du "Sidaction", et veille surtout aux intérêts du communautarisme LGBT dont il est le plus illustre représentant ! Et ce ne sont pas les Adjoints homosexuels de la "Belle de Cadix", Ian Brossat le juif communiste traître à Israël par héritage familial et à Mélenchon ("il m'a laissé un goût de cendre dans la bouche" explique ce dernier), ni Rémi Féraud, le Maire gay du 10e arrondissement, Directeur de campagne d'Hidalgo, qui viendront s'en offusquer ; pas plus d'ailleurs que les députés gays Franck Riester, Sergio Coronado, ou l'infâme Jean-Luc Romero, marié à l'automne dernier par Bertrand en présence de Valérie Trierweiller avec pour témoins Anne Hidalgo et l'actrice X Brigitte Lahaie (entre "p... respectueuses" aurait titré Sartre !) ; ni les "journalistes" Caroline Fourrest, Frédéric Mitterrand, Stéphane Bern, Marc-Olivier Fogiel, Bruno Masure, Gilles Leclerc, Nicolas Domenach, Hervé Claude, pas plus que les amuseurs publics Gérard Louvin, Laurent Ruquier,, Jean-Pierre Coffe, Dominique Besnehard, Pierre Palmade, Steevy Boulay, Julien Lepers. Leur carrière sur les chaînes du service public et Canal + est bien trop dépendante de leur orientation sexuelle dont ils sont d'éminentes lumières et zélés apologistes sur toutes les ondes de service public et Canal +, ainsi que la presse écrite de capital "Bergé-Niel-Pigasse" ou d'obédience maçonnique comme "La Dépêche du Midi" ... jusqu'à ce que ...

benediction

Bertrand I unit en mariage le député Jean-Luc Romero et son compagnon, avec Anne Hidalgo et l'actrice X Brigitte Lahaie pour témoins, en la bienveillante présence de Valérie Trierweiller, femme battue