elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

L'arroseur arrosé

lo raviToujours heureux, toujours content de lui, tel est "lo Ravi"Sa fameuse jovialité irresponsable doublée de sa coupable insouciance face aux malheurs et souffrances que son incompétence inflige aux français, le ridicule de son indécision permanente et de ses affligeants retournements politiques qui le décrédibilisent totalement sur la scène internationale, lui valent de nombreux surnoms. Si "Flanby", comme le nomme Arnaud Montebourg, est le plus connu, de nombreux autres sont venus s'y adjoindre. "Bozzo le Clown" colle très bien au personnage, comme "Lo Ravi", nom du santon provençal, le "simple d'esprit" à la mine toujours étonnée, alors que les catalans le représentent en "cagaïre" avec un grand succès commercial, dans leur série des santons "caganers", accroupi, pantalon et culotte baissés, faisant ses besoins dans l'herbe tendre.

Mais ne voila-t-il pas que tous ses succès internationaux ne suffisent pas à étancher la soif de reconnaissance de notre héros ; parti le week-end dernier s'exhiber dans le Caucase pour faire bénéficier sa cour homosexuelle d'une petite ballade avec son Airbus personnel (celui qu'il reprochait à son prédécesseur d'avoir acquis et qu'il promettait de revendre s'il était élu !), l'homme à la "boîte à outils" miraculeuse qui devait faire baisser le chômage, a fait preuve dès son arrivée à BAKOU de l'un de ses innombrables talents, en rejouant dans la cour du Lycée français qu'il inaugurait le premier film connu, celui que les frères Lumière tournèrent à LA CIOTAT en 1895 mondialement connu sous le titre de "L'ARROSEUR ARROSE".

Nul besoin d'un tuyau d'arrosage pour BOZZO, puisque dès qu'il eut fini de planter le bouleau préparé à son intention, il s'empara d'un arrosoir métallique dont il renversa maladroitement mais avec grande application le contenu partout, même sur ses pieds, sauf où cela s'imposait. Cette dextérité démontre s'il en était besoin qu'il est aussi habile un arrosoir en main que dans tout autre activité ; on peut toujours espérer le "retournement économique" promis pour 2014, au même titre que l'inversion du chômage en 2013 !. Mais puisque le changement c'était hier déjà ...

H ... le Maudit

« Toujours, je dois aller par les rues, et toujours je sens qu'il y a quelqu'un derrière moi. Et c'est moi-même ! […] quelquefois c'est pour moi comme si je courais moi-même derrière moi ! Je veux me fuir moi-même mais je n'y arrive pas ! Je ne peux pas m'échapper ! […] quand je fais ça, je ne sais plus rien… Ensuite je me retrouve devant une affiche et je lis ce que j'ai fait, et je dis : J'ai fait cela ? »

 

Mollandouille salue son copain BidendumAvec joie et fierté, Mollandouille retrouve son copain Bibendum

H le MauditLe 18-04, dans le cadre de l'infamante et obscène campagne d'enfumage qu'il inflige aux français depuis les élections municipales, avec ses complices franc-maçon maffieux (notamment CAMBADELIS, LE FOLL, BELKACEM et SAPIN qui occupent en permanence l'espace médiatique - en particulier l'audio-visule de service public et du groupe Canal Plus) pour manipuler l'opinion publique et redresser le vent mauvais qui les emporte, MOLLANDOUILLE s'invita brusquement à CLERMONT-FERRAND au siège du groupe MICHELIN ! Dans ce vaste espace clos, point besoin de boucler un centre-ville avec des barriérages tenus par les forces de l'ordre en charge du filtrage des invités, seuls les "groupies" fonctionnarisés du socialisme municipal en charge de la "claque",  amenés parfois depuis fort loin pour acclamer la vedette, étant admis dans la sainte enceinte, lui permettant ainsi de se targuer de n'avoir été ni sifflé, ni conspué, ni raillé par le bon peuple !

Bien entendu, ce déplacement du Monarque dans un des rares groupes multinationaux français fonctionnant encore malgré lui, qui devait l'entraîner vers des horizons étrangers à sa fidèle clientèle habituelle de bourgeois bohèmes des beaux quartiers et des lobbies homosexuels et lesbiens qui l'enchantent et le passionnent, fut totalement éclipsé par le scandale du cireur de pompes du conseiller présidentiel Aquilino MORELLE (auteur du fameux discours de VILLEPINTE et sa déclaration de guerre au monde de la finance !), démis de ses fonctions pour exhibitionnisme nouveau riche trop voyant.

Mais, pour les passionnés de rugby, ce déplacement revêtait une tout autre importance car il touchait par ricochet l'équipe de rugby professionnelle de MICHELIN, la remarquable AS CLERMONT-AUVERGNE, encore qualifiée pour le titre européen, la Heineken Cup, dont elle devait disputer la 1/2 finale avec le statut de favori, et bien entendu le titre du championnat national, le TOP 14, remporté en 2010, et dont elle est un inamovible favori depuis une décennie, au même titre que le Stade Toulousain.

Il était donc passionnant d'étudier l'impact que revêtirait cette visite sur les résultats du grand Club !

Dès son arrivée sur place, MOLLANDOUILLE salua bien entendu la mascotte du club, "BIDENDUM" mais oublia de serrer la main du PDG de l'Entreprise ! Vu la réputation sulfureuse et détestable de l'hôte, tous les passionnés savaient que le sort mauvais en était jeté ! l'ASM Clermont Auvergne ne gagnerait rien cette année puisque qu'H... le MAUDIT dans sa campagne médiatique de reconquête des esprits, l'avait distinguée et prise en otage !

Pour tous les esprits forts, libres penseurs indépendants qui ne croient guère en la malédiction diabolique infligée par le Docteur Mollandouille à ses "hotes" , voici les résultats trois semaines après son "apparition" :

  • 1/2 finale HCup le 26.04.2014 à Londres : l'ASM CLERMONT, pourtant favorite, subit la plus lourde défaite de son histoire, éliminée par 46-6 par les SARACENS.
  •  match de barrage pour l'accès aux 1/2 finales TOP 14 le 10.05.2014 au Stade Marcel Michelin à Clermont-Ferrand : l'ASM Clermont Auvergne, invaincue depuis 4 ans sur son stade fétiche, est battue par le CASTRES Olympique sur le score de 22-16.

La bête teinte maudite a encore frappé et seule l'intervention de "SOS FANTOMES" pourrait désormais désenvoûter le club de Bibendum ! Oui, MOLLANDOUILLE est maudit ; le pays qu'il dirige aussi, comme sont maudits tous les domaines auxquels ce dilettante, obsédé sexuel fantaisiste et fumiste, feint de s'intéresser pour complaire à ses communicants !

L'enlèvement au sérail

enlevement au serail

 

A l'occasion du couronnement par le Conseil de Paris de son ancienne favorite, Anne HIDALGO, qu'il a créee Comtesse de Paris, BOZZO le Pacha avait déverrouillé les portes de son harem pour permettre aux femmes de sa vie d'assister à cette importante cérémonie : Ségolène, toujours aussi jeune et mutine, avait revêtu sa panoplie de "Liberté guidant le peuple de Paris", alors que Julie , actrice subventionnée par le Ministère de la Culture, était éblouissante dans son ensemble "tapis rouge de Cannes"; Valérie, toujours affectée par sa répudiation et Anne, première andalouse à atteindre un titre aussi prestigieux,  très émue par cette reconnaissance, entouraient le souverain " poncif " dans des tenues sobres mais tout aussi élégantes.

Les folles prophéties de PacteMan

Michel de Nostredame dans son cabinet de travailAprès la chute du "Mur de Berlin", l'historien et philosophe Francis Fukuyama avait prophétisé la fin de l'Histoire !
Déjà, après la disparition de Michel de NostreDame, certains avaient prédit qu'il serait le dernier des "Clairvoyants", cette caste supra-humaine de "Sorciers" éclairés, part illuminée de l'humanité en prise directe avec les forces divines ou démoniaques de l'Univers,  en mesure de voir et prédire l'avenir du Monde et de l'Humanité.
Les "Prophéties" de Nostradamus constituait-il donc le dernier et définitif ouvrage d'un être doué de "clairvoyance", si parfait que le monde pouvait y lire son avenir et son destin, quintessence d'un art divinatoire dont il constituait l'ultime et insurpassable aboutissement  ?

Et bien non ont répondu certains, au nombre de nos hommes politiques les plus éminents !
Il suffit pour s'en convaincre de reprendre certaines de leurs prédictions faites pendant ces séances collectives de paranormal que sont les "questions au gouvernement" des parlementaires, ces réunions de transports collectifs frénétiques, de hurlements, de transe, de délires d'où sont censés jaillir des prophéties incompréhensibles pour le commun des mortels, dont seul l'avenir sera en mesure de dénouer le mystère puisque les Prêtres de Delphes ne sont plus parmi nous pour en clarifier la signification pythique !

Souvenons-nous,  au titre de ces moments de grâce, la séance du 20 juin 2006 où le Premier Secrétaire du P.S, qui n'a pas encore entrepris la longue et pénible séance de mue physique et intellectuelle qui va l'amener à perdre 30 kilos et à teindre ses cheveux d'un noir de jais tout en devenant un social révolutionnaire, ennemi du monde de la finance à la gestuelle et à l'expression mitterrandiennes, dans un état second de vierge visionnaire nous décrit avec précision ce que sera la situation du Président de la République au soir du 30 mars 2014, après la terrible défaite de son parti aux élections municipales :

" Pas de confiance dans le pays, pas de confiance dans la majorité, pas de confiance dans la presse ;  dans une démocratie digne de ce nom, le Chef de l'Etat ou le Parlement auraient mis fin à cette situation, mais nous sommes dans le régime de l'IRRESPONSABILITE "

Fulgurance sublime et surhumaine, à laquelle son adversaire du jour, le Premier Ministre du gouvernement de Jacques Chirac, le formidable Dominique de Villepin, éblouissant orateur qui transcende la langue française (souvenez-vous de son discours contre la guerre en IRAK devant l'Assemblée générale de l'ONU qui figure au rang des plus brillants prononcés devant cette Assemblée), expliquera avec la même fulgurance pourquoi le Chef de l'Etat et son Parlement de serpillières ne mettront jamais en accord leurs principes avec la réalité et leurs intérêts personnels bien compris :

" Je dénonce, Monsieur Hollande, la facilité et je dirai même en vous regardant, la LACHETE, qu'il y a dans votre attitude ! Je le redis LA LACHETE "

Dès Juin 2006, tout est dit de celui qui devant l'histoire aura conduit le quinquennat le plus humiliant et catastrophique pour notre pays, que l'on désignera désormais sous les nobles vocables de FLANBY, BOZZO le CLOWN, MOLLANDOUILLE, Dr MOLLAMOUR, NI OUI NI NON, SUPER ZERO, PACTEMAN, ZIZI RIDER, PEPERE, PIROUETTE CACAHUETE  et combien d'autres encore moins élogieux !

Conversion à la "Movida" : entre "la Belle de Cadix" et "Pepe Manuel", Flanby au pays des Ibères

Pepe ManuelPepe Manuel enrage contre ses adversairesLes élections municipales viennent de projeter sur le devant de la scène politique deux personnages éminents, vivantes incarnations de l'énergie et de la soif de vivre de la jeunesse espagnole du début des années 1980, connue sous le nom de "movida" dont l'icône est toujours le cinéaste gay Pedro Almodovar.
Ce mouvement est parfaitement en phase avec les valeurs qui caractérisent aujourd'hui ce qu'est devenu un parti autrefois ouvrier, défenseur des gens modestes : l'incarnation des communautarismes lesbien gay bisexuel transexuel pédophile et de toutes les démissions et facilités face aux diktats de ceux qui complotent pour saper les bases morales et légales de notre société et de notre démocratie, au prix du clivage criminel et impardonnable infligé par ces apprentis-sorciers à notre société.

Anne HIDALGO d'abord, "la belle de Cadix" et sémillante "gaditana" (originaire de San Lorenzo dans la province de Cadix) comme la surnomment avec fierté les quotidiens espagnols, a su conserver aux socialistes le contôle de la cité la plus passionnément et sectairement homophile de la panète ; d'abord évidemment en raison de la composition sociologique de la ville qui regroupe dans certains de ses arrondissements une population marquée par son communautarisme "gay", nul ne pouvant prétendre être élu dans cette ville s'il n'obtient son soutien ! Son prédécesseur et mentor l'avait de droit, bien entendu, puisque membre le plus éminent de ce communautarisme auquel il a su imposer Anne Hidalgo comme son successeur autodésigné. Bien qu'ayant trahi les convictions profondes de ses électeurs traditionnels en se faisant défenseur du "mariage pour tous", son adversaire Nathalie KOSZUISKO MORIZET ne pouvait rien faire face à un tel rouleau compresseur. Ses résultats démontrent cependant que ses électeurs ne lui ont pas tenu rigueur de sa trahison.
Elue donc pour et par le communautarisme "gay", Anne HIDALGO s'est vue rappeler la soumission et les devoirs qui sont désormais les siens envers cette communauté par les drapeaux "arc-en-ciel" (pas un seul drapeau français ou de Paris !) qu'agitaient devant elle ses partisans lors de ses remerciements publics. Parviendra-t-elle dans ces conditions à exister autrement qu'en marionnette de LGBT et à devenir le Maire de tous les parisiens et non d'une seule côterie, seul l'avenir nous le dira ! Elle aura du moins l'honneur d'organiser et présider les "Jeux Olympiques Gays" obtenus par son prédécesseur, dont tous les parisiens se réjouissent de pouvoir financer le coût avec leurs impôts !

Manuel VALLS surtout ; dès le lendemain, c'est le Président lui-même qui actait sa totale déroute électorale et s'en remettait pour sauver son quinquennat à l'ombrageux et ambitieux barcelonnais, surnommé dans son parti "Petit Sarkozy", "Pepe Manuel" par les écologistes de gauche ultra, tant sa démarche semblait droitière et éloignée des idéaux de son parti ! Ministre de l'Intérieur franc-maçon, admirateur inconditionnel de Clémenceau, il était surtout populaire parmi les gens de droite qui hissaient sa popularité jusqu'à des sommets jusque là inconnus, tant ses rodomontades, ses mouvements de menton et ses discours martiaux étaient ceux d'un réactionnaire, bien éloignés des rêves "bisounours"et de la démagogie habituelle des représentants de son parti.
Mais pour faire carrière au PS, dont il ambitionne de porter les couleurs aux élections présidentielles, il devait impérativement se recentrer ! Il le fit d'abord par la répression gratuite, violente, irraisonnée, à l'exemple de Clémenceau matant la révolte des vignerons languedociens en 1907 au prix de la mort d'enfants innocents, contre les familles manifestant paisiblement contre le "mariage pour tous" et la défense des valeurs traditionnelles de notre société.
Comme cela ne suffisait, et qu'il devait lui aussi avoir son affaire DREYFUS, il rentra en fin d'année 2013 dans une crise violente très médiatisée contre le comique Dieudonné accusé de propos antisémites lors de ses représentations sur scène ; comme la répression pénale ne lui suffisait pas, il lança contre le comique l'armada des services répressifs de l'état, n'hésitant pas à détruire 120 ans de jurisprudence administrative du Conseil d'Etat pour imposer ses idées.
Les manoeuvres navrantes qu'il utilisa pour atteindre son but sont caractéristiques du manque de scrupules et de respect de cet arriviste pour le droit de son pays et de son appétence de pouvoir que rien ne saurait limiter. Ayant decrété que les représentations du comique devaient être interdites, il organisa d'abord avec les plus extrêmistes parmi les représentants de la communauté juive (la LICRA de JAKUBOWICZ) une pseudo-manifestation, quitte à faire venir dans le pays deux prestigieux retraités israéliens coulant dans ce pays une paisible retraite, Serge et Béate Klarsfeld. Cette manifestation organisée, il saisit le juge administratif de Nantes afin de faire interdire le spectacle en raison des risques à l'ordre public que faisait encourir la manifestation de protestation qu'il avait organisée.
Et c'est là que sa totale absence de principes moraux se manifeste : sachant très bien que le juge administratif de NANTES ne pouvait accéder à la demande d'interdiction, contraire à tous les principes de la justice administrative, il fit appel de cette décision, appel examiné pour la première fois dans l'histoire judiciaire deux heures après le jugement initial ! Le conseiller d'état en charge de rendre la décision définitive n'étant autre que Bernard STIRN, arrière petit neveu de DREYFUS, militant de gauche et membre éminent de la communauté juive, ancien directeur de cabinet du ministre socialiste Roger-Gérard Schwartzenberg et frère d'Olivier Stirn, surnommé par le Canard Enchaîné "l'andouille de Vire", que la souplesse de son échine avait conduit à servir alternativement tous les présidents de la république, de droite ou de gauche, et à adhérer sans état d'âme à leurs partis politiques de bord opposé, tout le monde put comprendre à quel point le fléau de la balance de la Justice avait été préparé d'avance au bénéfice d'une partie.
Et c'est ainsi que par simple caprice et ambition personnelle, Mr VALLS mit à bas plus d'un siècle de jurisprudence administrative et jeta la discrédit sur ce grand corps de l'état ! Mais peu importe puisque son ambition personnelle ne saurait être limitée par des problèmes de droit ou de jurisprudence !
C'est donc ce personnage que le Président de la République a désigné hier comme le second premier ministre de son quinquennat ;
pour l'instant, seul l'Etat d'Israël auquel il avait déclaré sa flamme sur "RADIO JUDAICA" en novembre 2011 par ces mots devenus cultes : " PAR MA FEMME, JE SUIS ETERNELLEMENT LIE A LA COMMUNAUTE JUIVE ET A ISRAEL, QUAND MEME !" s'en félicite et envisage de le nommer ambassadeur d'Israël en sus de son titre de premier ministre français.
Manuel VALLS, en écrasant les tenants du "mariage pour tous" a triomphé comme Clémenceau l'avait fait contre les viticulteurs languedociens ; l'assassinat du comique Dieudonné est son affaire DREYFUS ; reste maintenant le plus difficile, gagner sa Guerre de tranchées contre François HOLLANDE !
HOLLANDE lui en laissera-t-il le loisir ? Il s'agit à l'évidence d'une lutte à mort entre les deux plus grandes ambitions socialistes pour la présidentielle 2017, que remportera le moins scrupuleux et le plus démagogue ! Il est encore trop tôt bien entendu pour les départager tant manque de scrupules moraux et d'honnêteté les caractérise tous deux, alors que le mensonge permanent, la démagogie absolue et la dissimulation figurent au rang de leurs qualités les plus éminentes !

Mais le combat, n'en doutons pas, sera passionnant.

Le Phenix

flyer2

Clown maléfique

flyer3

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios