elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

Voeux 2013 de l'allié communiste

Le FRONT de GAUCHE (MELENCHON et PCF) était son meilleur allié durant l'entre-deux tours des Présidentielles, n'exigeant aucun ministère en retour ; pour leurs voeux 2013, ces excellents alliés de la "Gauche Unie" dressent un premier bilan positif de leur collaboration. A votre bonne santé, Messieurs Dames qui leur avez accordé votre confiance !

De la prophétique anaphore

le . Publié dans Moi, Président ...

Moi PresidentMoi President de la République, déterminé et combatif ...Lors du débat télévisé précédent le second tour, le condidat François Hollande se lança dans une longue et roborative anaphore, dont les mots : MOI, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE constituait le refrain, censé résumer la détestable gouvernance de Nicolas SARKOZY et constituer un engagement de tout ce qu'il ne ferait pas !

Bien que le célèbre aphorisme d'Henri QUEILLE, Premier élu corrézien qui aurait accédé à la Présidence de la IVe République si des problèmes de santé ne l'en avaient empêché : « Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. » constitue l'héritage socialiste laissé à son lontain descendant, au même titre que sa brillante conception pour régler les problèmes les plus ardus : Il n'est aucun problème assez urgent en politique qu'une absence de décision ne puisse résoudre. est devenu un principe de gouvernement appliqué pendant dix ans à la tête du Parti Socialiste par François Hollande,

Il sera cependant intéressant de suivre ce que ces pompeuses déclarations d'intention sont devenues à l'aune des réalités. C'est pourquoi, nous les rassemblons ici et ne manquerons de les annoter avec des exemples précis, dans un sens ou un autre, lorsque le Président HOLLANDE aura l'occasion de mettre en accord ses engagements électoraux avec son action politique.

 

A l'épreuve des faits

De la normalité et de son contraire

J’avais évoqué une présidence normale, rien n’est normal quand on est président de la République puisque les conditions sont exceptionnelles, le monde traverse une crise majeure, en tous cas l’Europe. Il y a des conflits dans le monde, sur la planète. Il y a l’enjeu de l’environnement, du réchauffement climatique. Bien sûr que le président doit être à la hauteur de ces sujets là mais il doit aussi être proche du peuple, être capable de le comprendre.

Présidence olympienne

Moi Président de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions. Mais en même temps, je ne m’occuperai pas de tout et j’aurai toujours le souci de la proximité avec les Français.

Représentation proportionnelle

Moi Président de la République, j’introduirai la représentation proportionnelle pour les élections législatives, pour les élections non pas celles de 2012 mais celles de 2017, parce que je pense qu’il est bon que l’ensemble des sensibilités soit représenté.

Débats citoyens

Moi Président de la République, j’engagerai de grands débats. On a évoqué celui de l’énergie et il est légitime qu’il puisse y avoir sur ces questions là de grands débats citoyens.

Partenariat social

Moi Président de la République, je ferai en sorte que les partenaires sociaux puissent être considérés, aussi bien les organisations professionnelles que les syndicats. Et que nous puissions avoir régulièrement une discussion pour savoir ce qui relève de la loi ou ce qui relève de la négociation.

Décentralisation

Moi Président de la République, je ferai un acte de décentralisation parce que je pense que les collectivités locales ont besoin d’un nouveau souffle, de nouvelles compétences, de nouvelles libertés.

Cumul des mandats

Moi Président de la République, les ministres ne pourront pas cumuler leurs fonctions avec un mandat local parce que je considère qu’ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche.

le drian

C'était l'un des derniers engagements présidentiels du candidat HOLLANDE qui n'avait pas encore explosé en vol !

Mais voilà, tout a une fin chez les socialistes : Président de la région BRETAGNE en mai 2012, Yves LE DRIAN avait démissionné pour devenir le Ministre de la défense. Mais devant la situation catastrophique pour les socialistes à l'approche des élections régionales 2015, FLANBY lui a demandé d'être à nouveau candidat en 2015,  alors que l'intéressé voulait garder son poste ministériel dans lequel il est très engagé et où il est l'un des rares à bénéficier du respect général pour l'oeuvre qu'il accomplit et son comportement.

Il ne voulait simplement pas que la sigle "Parti Socialiste" figure sur ses affiches de campagne et a fait campagne sur les problèmes de la grande région BRETAGNE et les solutions qu'il comptait apporter.
Sage décision, puisqu'il a été reélu dans un fauteuil et cumulera donc les fonctions de Président de l'exécutif régional et de Ministre de la Défense d'un pays en guerre ! Mis ce n'est pas le Ministre qui est à blâmer, mais une nouvelle fois BOZZO qui a une nouvelle fois mangé son chapeau et renoncé devant le pays à l'un de ses engagements de campagne les plus formels et explicites.

Comme d'habitude, pourrait-on dire d'un ton las !

Déontologie et conflits d'intérêt

Moi Président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts

 

  • Pour débuter, je nomme Jean-Marc AYRAULT, Député-Maire de Nantes et Président du Groupe socialiste à l'Assemblée Nationale ; bien sûr, nul n'ignore qu'il a été condamné pénalement en 1997 ès qualité de Maire pour octroi d'avantages injustifiés (délit de favoritisme) à 6 mois de prison avec sursis et 30.000 Frcs d'amende ; mais plus de 10 ans s'étant écoulés, cette peine ne figure plus sur son casier judiciaire. Et puis, tout le monde sait que Jean-Marc est un parfait honnête homme .Bien sur, dans le principe, j'avais promis le contraire, mais c'était avant ....
  • Harlem Désir nommé premier secrétaire national du PS ! Là, je n'y suis pour rien : c'est Martine Aubry qui l'a choisi ! Et comme nous avons abandonné les règles trop imparfaites de démocratie directe et d'élections par le vote des militants du parti, il s'est trouvé propulsé à ce poste du seul fait que ses camarades lui avaient demandé de signer en premier la motion Aubry/Ayrault qui a remporté le vote. Et puis, pour les éléphants du parti appelés au gouvernement, c'était la meilleure solution car c'est le plus insignifiant du parti, et il ne fera d'ombre à personne !De toute manière, sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 frcs d'amende est ancienne ; on lui reprochait d'avoir perçu d'une association lilloise liée à la MNEF des salaures de complaisance en sus de ses revenus de Président de SOS RACISME ! Mais avec ses amis trotkistes de l'UNEF-ID, ils avaient tous croqués lorsqu'ils avaient pris le contrôle de la MNEF, Mutuelle Etudiante. On reproche maintenant leurs tarifs à ces Mutuelles qui ne permettent pas aux étudiants de souscrire une assurance santé, et donc de se soigner correctement ! Mais il faut bien combler les trous !
  • La pétaudière du Ministère de la Justice : Christine TAUBIRA, que j'ai nommée à la surprise générale Garde-des-Sceau, fait appel à l'ancien directeur de cabinet d'Elisabeth Guigou, en lui promettant qu'il choisirait ses collaborateurs ! Promesse non tenue, puisqu'elle impose d'abord cinq conseillers originaires du département de la Guyanne, dont elle prônait l'indépendance au début de sa carrière ; ils héritent du nom "Les Guyannais". Ceci est bien anecdotique, mais elle impose en sus avec le titre de Conseiller Spécial de la Ministre son compagnon, JF BOUTET, qui assume en parallèle la charge juteuse d'Avocat près les Cours de Cassation et du Conseil d'Etat, et devra plaider contre l'Etat pour sa clientèle privée. Elle n'y voit aucun conflit d'intérêt potentiel et insulte le Directeur de la Rédaction de l'EXPRESS qui a diffusé cette information dans son quotidien.
  •  J'ai choisi Jérôme CAHUZAC comme Ministre du Budget, en charge de la réduction du déficit de l'état et de la lutte contre la fraude fiscale, dès ma prise de fonction sous la pluie en ce beau mois de mai 2012.
    edwy 250Il était très bien préparé à cette tâche difficile ; calme, cohérent et compétent, il figure vite au premier rang des rares ministres appréciés par les français, au même titre que Manuel Valls tant ils paraissent moins sectaires, faux ou menteurs que leurs collègues ou moi-même.
    Courant décembre, le site MEDIAPART crée par un ami avec lequel je magouille depuis les années 1980 lorsque j'étais son informateur anonyme des "coups tordus", qui a écrit le livre en charge de lancer ma campagne pour les primaires de 2011, et m'a directement informé début décembre lors d'un entretien dans mon bureau qui a duré deux heures de la réelle implication de CAHUZAC, journaliste démissionnaire du MONDE (c'est tout dire !), Edwin Plenel, dit "mouche à merde" ou "la fouine", en raison des méthodes peu orthodoxes de Justicier peu qu'il utilise pour redresser les torts, dénonce, à partir de l'enregistrement d'une conversation téléphonique interceptée illégalement, Jérôme Cahuzac comme détenteur d'un compte à la Banque Suisse UBS, ouvert alors qu'il exerçait sa profession de Chirurgien esthétique, grand spécialiste des implants capillaires, où il aurait placé quelques économies pour les soustraire au fisc français.
    CAHUZAC dément cette information devant la représentation nationale, devant le Premier Ministre, et devant moi-même, les yeux dans les yeux, euh ... euh ...
    Quand je vous dis que je ne manque pas d'autorité !
    Le 26-03, il démissionne de ses fonctions, opportunément la veille d'une mise en examen de mon prédécesseur à Bordeaux pour "abus de faiblesse" sur la détentrice de la plus grande fortune française. Comme prévu, le choc crée par cette annonce fait totalement passer au second plan la démission de mon ministre.
    Mais celui-ci, à sa demande, est reçu le 02-04 par les deux juges instructeurs de son dossier et leur avoue avoir menti et avoir bien été titulaire d'un compte en Suisse ; il est immédiatement mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale" et dans son blog réïtère publiquement ses aveux, sollicitant à genoux le pardon des français.
    Pour ma part, je hurle avec les loups dénonçant "un mensonge impardonnable" et tire sur l'ambulance avec mes camarades socialistes, au premier rang desquels ceux qui ont fait bien pire que CAHUZAC, non pour soustraire au fisc une partie de l'argent honnêtement gagné, mais pour l'avoir plus prosaïquement détourné au moyen de salaires de complaisance au détriment des mutuelles étudiantes, donc de la santé des étudiants !.
    Même les bras du Ministre du "Redressement" en "tombent", mauvais augure ; nous avons chuté bien bas, mais l'on reviendra ; ne sommes-nous la vivante incarnation de la "République Exemplaire" maçonne et laïque, donneuse de leçons de morale à la terre entière, notamment les plus pêcheurs d'entre les notres comme Harlem Désir ou Julien Dray ! Espérons que Jérôme Cahuzac ne mettra pas fin à ses jours ; il est homme courageux et serait bien capable de le faire pour échapper à l'indignité dont nous le couvrons et aux flots de bons sentiments que nous déversons pour nettoyer nos propres écuries pourries et malodorantes ! il ne manquerait plus qu'un tel scandale !
  • Offshore Leaks : les scandales au sein de la "gauche morale", de la "République exemplaire socialiste" se bousculent les uns après les autres !
    Après l'acquisition par une société d'investigation américaine d'une liste "d'investisseurs" dans des sociétés "offshore" des Iles Caïmans, il apparaît qu'Emile AUGIER, camarade de promotion de FLANBY au sein de la prestigieuse promotion VOLTAIRE de l'ENA, Inspecteur des Finances s'étant lancé dans les affaires sous l'aile protectrice du grand ami de François Mitterrand, son exécuteur testamentaire, André ROUSSELET, qui en avait fait son successeur au sein de la Compagnie de Taxi "G7" , après fortune faite a investi dans des sociétés en CHINE, se trouve maintenant engagé à travers ces sociétés dans des "affaires" aux Iles Caïman, Paradis fiscal bien connu. Rentré en FRANCE, il a racheté à Pierre Bergé le magazine homosexuel TETU, et il est également devenu le Tresorier de la campagne électorale de son ami François Hollande en 2012 ! Vous savez, FLANBY, le même qui confiait au grand discours programme de VILLEPINTE que son seul vrai ennemi était le "CAPITAL", celui qui avait promis de taxer à 75% les plus hauts revenus du pays, qui vilipendait certain acteur d'aller s'installer en Belgique ! Misère, misère !
    Voir l'article du MONDE (le journal de Pierre BERGE qui dégomme Emile AUGIER, étonnant non ?)
     

  • La mère de mes quatre enfants, avec laquelle j'ai vécu maritalement depuis l'ENA jusqu'en 2005, la févorite déchue que j'avais laissée pour une obscur et intrigantee journaliste de "MATCH" devenue première dame, première maîtresse ou première favorite comme vous l'entendrez, n'a plus politiquement que le titre de Présidente de la Région POITOU-CHARENTE. En pleine crise de séparation, elle avait remporté la primaire socialiste de 2007 et avait été battue par Nicolas Sarkozy. Après ma mue de limace en papillon, c'est moi qui l'avast battue aux primaires de 2011 ! Lors des législatives qui ont suivi mon accession au trône, elle s'était présentée aux élections législatives de LA ROCHELLE, écartant le candidat légitime, et nous avions convenu qu'elle hériterait de la juteuse présidence de l'Assemblée Nationale. Malheureusement, l'intrusion de ma nouvelle favorite dans la campagne électorale et le refus du légitime candidat socialiste à se retirer devant la favorite déchue ont déjoué nos plans et elle a été largement battue.

Comme la nouvelle favorite lui voue une haine tenace et refuse l'accession de Ségolène au gouvernement, j'ai du la recaser à un poste juteux ; j'ai profité de la création de la Banque Publique d'Investissement pour en faire une banquière, puisque qu'elle devient Vice-Présidente et Porte-Parole de cet établissement. Encore une fois, République Exemplaire, et déontologie sont les maîtres-mots de mon vocabulaire ; pas de conflits d'intérêt sous mon mandat, l'essentiel était que mes fidèles, mes zélateurs et mes proches s'en mettent plein les pocyes !

 

Parité hommes - femmes

Moi Président de la République, je constituerai un gouvernement qui sera paritaire, autant de femmes que d’hommes.

Indépendance de la Justice

Moi Président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante. Je ne nommerai pas les membres du Parquet alors que l’avis du Conseil de la Magistrature n’a pas été dans ce sens.

 

Le 10/12/2012 : poursuites engagées par TRIERWEILLER contre les auteurs du livre LA FRONDEUSE, paru au mois de septembre 2012, FLANBY et Manuel VALLS interviennent auprès du Président du Tribunal de Grande Instance de PARIS : "La Frondeuse" : Hollande soutient Trierweiler et "stupéfie" la droite.

Lire l'article du "Nouvel Observateur"

 

LE MUR DES CONS : les enfants d'Eva Joly et de Christiane Taubira ...

Exemple parfait de l'impartialité des juges socialistes du Syndicat de la Magistrature, cet immense tableau d'infâmie placardé au siège du syndicat, avec toutes les personnalités dont la tête est mise à prix pour ne pas partager l'idéologie dominante et le faire savoir, fut-ce au prix du déshonneur du serment prêté lors de leur entrée à l'ENM à Bordeaux, au prix de la souillure imprescriptible de la robe qu'ils portent au nom du peuple français, qui leur permet de dire le droit dans l'absolue irresponsabilité et la totale impunité ! Allons enfants de Taubira, vite le bûcher pour tous ces renégats, ces apostats et ces relapses !

Instrumentaliser la Justice pour abattre et discréditer leurs adversaires politiques, c'est assurément une réussite magistrale de Flanby et ses amis "gays" !

Il faut respecter l'indépendance des juges socialistes claironnent les icônes de la socialie bobo-gay ! Est-ce qu'ils se respectent eux-mêmes, respectent-ils le serment prêté lors de leur admission à l'ENM ? Qui peut encore le croire ? Ce ne sont plus des magistrats tant ils souillent ce nom ; ce sont les Commissaires politiques d'un régime taubirien où toute transgression de pensée de la ligne officielle vous expose aux Procès de Moscou : poursuites, condamnations judiciaires et en sus discrédit par les médias aux ordres ! Et pendant ce temps, l'économie s'écroule, le chômage galope et l'on vante l'exemple de l'Espagne et du Portugal socialistes pour l'application du mariage gay, en omettant l'implosion économique, les 30% de chômeurs, l'abaissement de ces grandes nations réduites à mendier sur le marché des capitaux internationaux tellement haïs et mettre en oeuvre la politique économique imposée par l'étranger "
"Je ne pensais que je serai autant émue" peut triompher  l'indépendantiste guyannaise sur les plateaux de télévision !" Pauvre pays !!!

 

Statut juridique du Chef de l'Etat

Moi Président de la République, j’aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du Chef de l’Etat. Je le ferai réformer de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonction venaient à être contestés je puisse, dans certaines conditions, me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat ou m’expliquer devant un certain nombre d’instances.

Conduite personnelle exemplaire

Moi Président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit à chaque instant exemplaire

 

francois-hollande cochon1

Liberté de la Presse

Moi Président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les directeurs de chaînes de télévisions publiques. Je laisserai ça à des instances indépendantes.

Trésorier parti majoritaire

Moi Président de la République, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti dans un hôtel parisien

Du Premier Ministre

Moi Président de la République,  je ne traiterai pas mon Premier ministre de collaborateur.

Président majorité

Moi Président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l’Elysée.

 

Bon, ça c'est fait ! On n'en parle plus !

24/04/2013 : après avoir envoyé pendant deux jours la serpillière AYRAULT cirer les pompes des députés PS mécontents de notre action, je les reçois tous à l'Elysée ! Lorsque c'était SARKOZY, c'était le mal absolu, j'avais promis de ne pas le faire. Et bien, je le fais quand même et je vous em...  ; moi, avec le "mariage pour tous", je suis entré dans l'histoire !!!

voir l'article sur ce sujet

22/07/2013 : il reçoit les chefs de partis "majoritaires" à l'Elysée pour préparer les élections municipales !
" Il a juste changé d'avis et c'est bien normal et bien naturel " - Explications fournies par BELKACEM, porte-parole du Gouvernement, sur cet énième reniement

Lire l'article sur le sujet

 

Président de tout, responsable de rien

Un président qui ne veut pas être un président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien

Respecter les Français

Je veux être un président qui d’abord respecte les Français, qui les considère

 

 

mariageLE MARIAGE POUR TOUS

Dès lors qu'avant le départ même de la manifestation contre le "Mariage pour Tous", la Ministre de la Santé avait décrété d'autorité que c'était un échec pour les organisateurs, information reprise d'abondance par tous les médias asservis, (donc la quasi-totalité de la Presse française), il était évident que l'information serait sérieusement dévaluée.

D'ailleurs  les quotidiens et hebdomadaires contrôlés par Pierre BERGE et Matthieu PIGASSE titrent  sur la Guerre au Mali que mène glorieusement notre UBU ROI,  SAPEUR CAMEMBERT promu Généralissime !
Mais ce n'est pas nouveau, puisque dans l'idéologie de nos dirigeants, on ne règle pas les problèmes, on les éradique en les taisant, conformément aux préceptes du Machiavel corrézien, l'ineffable Henry Queille : « La politique n'est pas l'art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent. »..

Et objectivement, peut-on lui donner tort puisque ces manoeuvres cousues de fil blanc atteignent parfaitement leur but, que ces manipulations médiatiques et cette politique du déni, fidèlement servies par les journalistes de gauche (excusez le pléonasme !), a valeur de parole divine et de dogme officiel.

En choisissant de déclencher au moment le plus opportun pour ses intérêts une expédition militaire au MALI, le Chef de l'Etat sait que la Nation va se resserrer autour de lui, lui permettant de remonter dans les sondages, d'oublier quelque temps la faillite économique, l'explosion du chômage et de gommer toute réference à la loi scélérate qu'il est en train d'imposer à la Nation en remerciement du soutien obtenu du Maire de Paris, de Pierre Bergé et du puissant lobby qu'ils animent, fut-ce au prix du sacrifice de la vie de jeunes gens qui ont choisi de servir leur Pays, et d'otages martyrisés, qui ne comptent que bien peu face aux intérêts du lobby gay et de ses débiteurs de la "Gauche" molle.

Sublime triomphe pour celui qui clamait au début de son quinquennat la nécessité de rassembler les français, d'apaiser le climat social et les tensions qui avaient parcouru le quiquennat précédant ; en quelques mois à peine, en imposant dans son autisme des réformes sociétales à la hussarde qui ne répondent à aucune urgence immédiate mais divisent et blessent une partie représentative de l'opinion dans ses croyances et valeurs les plus intimes, celles héritées de leurs parents, il parvient à susciter un climat de haine civile, d'incompréhension et de méfiance réciproques, de terrorisme intellectuel médiatique contre quiconque ne se soumet pas au dogme socialo-gay et à la pensée unique, au point de faire fuir les élites les plus touchées par ses délires !

Muré dans ses convictions maçonniques et mu par un jacobinisme sectaire et antireligieux, le Chef de l'Etat campe en sus sur des positions antidémocratiques, osant nier au suffrage universel le droit souverain de trancher du bien fondé d'une réforme sociétale qui divise profondément les français (depuis Robespierre et Saint-Just, les élites de gauche ont toujours raison, à l'encontre de toute raison et de la démocratie même, quelque soit le nombre de têtes à trancher et le prix à payer pour la société !) .

Ainsi va cahin caha la social-démocratie normale, soumise à des minorités marginales médiatiquement actives, n'hésitant pas à déclencher une guerre pour faire diversion aux problèmes pour lesquels elle ne détient aucune solution  !

Hollande veut le mariage pour tous, sauf pour lui !

 

" La rue du Cirque", pièce de Boulevard


rue du cirqueCette pièce de boulevard fut un épisode grotesque, catastrophique et lamentable ; en sus de le ridiculiser, de saper le peu d'autorité qui lui restait en tant que Président de la République, d'humilier le pays sur la scène internationale, la manière dont il le traita fut la preuve tangible de son incapacité totale à prendre des décisions, même dans sa vie privée !.

Encore une fois, il géra au moyen de l'aphorisme d'Henry Queille :

Il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout.

Il fut unanimement qualifié par la gent féminine de goujat et lâche ; mais cela ne l'émut guère.
Il appliqua sa maxime favorite pour régler tous les problèmes, Tout passe, tout casse, tout lasse, tout s'efface et attendit en faisant le dos rond que la Presse internationale passe à d'autres sujets, pour reprendre le cours d'un quinquennat apocalyptique, comme si de rien n'était !
Mais il ne recueillait plus que 13% d'opinions favorables dans les sondages payés par ses "amis" de la Presse BNP, ce qui est faible pour qui a primis le changement, c'est demain

Episode ô combien humiliant et lamentable qui constitue le marqueur fort d'un quinquennat désastreux, où il gagna de façon définitive son statut de "bouffon de la République".

 

 

Gay Games Paris 2018

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios